Ousmane Gaoual sur la sortie d’Alpha Condé : ‘’nous l’obligerons à respecter la Constitution. En 2020, il ne sera plus chef de l’Etat’’

Dans l’émission ‘’Guinée Actu’’ de la RTG, le président Alpha Condé est revenu mardi sur la crise qui a secoué la Cour constitutionnelle, rappelant que la Constitution, c’est le peuple. Cette déclaration n’a pas laissé le chargé de communication du principal parti de l’opposition tranquille.

 Contacté par Mediaguinee, le conseiller politique du chef de file de l’opposition, Ousmane Gaoual Diallo a déclaré que le débat ne se situe pas à ce niveau. Mais plutôt que le président Alpha Condé doit dire clairement aux Guinéens que la Constitution sur laquelle il a juré lui interdit de se prêter à un 3è mandat. Et plus loin, le député a indiqué que l’opposition obligera le président Condé de faire respecter cette constitution, ‘’cela peu importe sa volonté’’.

 » Je pense qu’Alpha Condé a une compréhension limitée, approximative et personnelle du droit. Les Guinéens ne doutent que c’est le peuple qui est souverain en toute chose pour ce qui concerne la gouvernance de leur pays y compris changer leur président qui se comporterait mal, ceci aussi est de la souveraineté du peuple« , dit-il.

C’est bien de dire que le peuple peut modifier la constitution, a insisté le coordinateur par intérim de la cellule de communication de l’UFDG. Mais, ajoute-t-il, il doit continuer que le peuple peut chasser un dictateur, ça aussi c’est de la souveraineté du peuple. Ce que Alpha Condé doit dire aux Guinéens clairement, c’est que la constitution sur laquelle, lui, il a juré. Lui interdit de se prêter à un 3è mandat. Et comme il a juré de respecter et de faire rester les dispositions de cette constitution, nous l’obligerons à l’appliquer, peu importe sa volonté. C’est cela que le peuple de Guinée lui demande, ce n’est pas de se poser la question est-ce que les Guinéens ont la possibilité ou non de modifier leur Constitution ? Tout le monde sait, c’est le b.a ba du droit. Nul n’est plus souverain que le peuple ».

Cependant, a dit le député, « ce même peuple là, lui a rédigé une Constitution, l’a fait jurer sur cette Constitution. Et il s’est engagé à respecter les dispositions de cette Constitution. Et dans ces disposition-là, on lui interdit un 3è mandat, son pouvoir est limité à 2 mandats. Et peu importe sa volonté en 2020, il ne sera plus le chef de l’Etat du pays. C’est cela le débat« .

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email



2 thoughts on “Ousmane Gaoual sur la sortie d’Alpha Condé : ‘’nous l’obligerons à respecter la Constitution. En 2020, il ne sera plus chef de l’Etat’’

  1. Observateur

    Je ne suis pas pour un nouveau Coudeïsme( illimiter) mais,sieur Ousmane Gaoual Diallo,vous oublier que cette constitution est l’oeuvre de quelque personnes ( C.N.T) pris par ci par là pour la circonstance. Du coup le peuple guineen ne sait même pas le contenus de cette constitution version CNT-CNDD. Mais puisqu’il à juré dessus alors faut en tenir compte.

  2. M.Doumbouya

    A vous entendre M.Ousmane Gaoual, on dirait que ALPHA t’a dit qu’il sera président après ses 2 mandats. Ici on parle de la cour constitutionnelle que vous tous avaient voulu prostituer les lois lois autrement à votre avantage. Il fallait expliquer en ce temps là et après tenir le discours de tes supsons de 3ème mandat.
    Je ne suis pas pour le 3ème mandat d’Alpha Condé mais ne tromper pas non plus la population. Nous savons la politique ça s’apprend mais en plus de 8 ans on savoir mesurer ce qu’on dit. C’est pourquoi j’apprécie mieux M.Cellou D. Qui sait mesurer même des fois il commet des erreurs souvent venant des des radicaux qui lui opposent certains faits et dits. Être grande n’est mieux que quand on maitrise son sujet.

Laisser un commentaire