Plus de 450 migrants ont été secourus par les gardes-côtes espagnols

Les garde-côtes espagnols ont annoncé avoir secouru mardi plus de 450 migrants qui tentaient de gagner par la mer l’Espagne depuis le Maroc.

L’Espagne est devenue cette année la première porte d’entrée des migrants dans l’Union européenne, dépassant l’Italie qui leur ferme ses ports.

Les 458 personnes, dont 13 enfants, se trouvaient à bord de neuf embarcations dans le détroit de Gibraltar et la mer d’Alboran, ont détaillé les garde-côtes espagnols sur Twitter.

Plus de 23.000 migrants sont arrivés depuis janvier par la mer en Espagne, plus que sur l’ensemble de l’année dernière, selon le dernier bilan de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Belga

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire