Connect with us

Societé

Popodara/Labé : le ministre Oyé Guilavogui lance la campagne de reboisement de plus de 60 hectares

A l’image des plusieurs autres villes du pays, la campagne régionale de reboisement dans la région administrative de Labé a été lancée ce mercredi 17 juillet. C’est la sous-préfecture de Popodara qui a été choisie pour ce lancement sous la présidence du ministre de l’Environnement, accompagné d’une forte délégation dont le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo.

Apres les discours de bienvenue du maire de Popodara et du préfet de Labé, le ministre Oyé Guilivogui est revenu sur l’importance de cette initiative présidentielle.

« C’est la dernière étape de la première partie que nous avons effectué ce matin dans la sous-préfecture de Popodara, le lieu qui a été choisi par le gouvernorat de Labé, je suis fortement impressionné par la mobilisation. Ce qui explique donc l’intérêt de la population a adhéré à cette initiative présidentielle, je suis très ravi de comprendre que tout le monde a compris la nécessité du reboisement. Qu’est-ce que un arbre ? Qu’est-ce qu’un arbre apporte à la vie?  C’est ce qui nous donne le courage de penser que cette activé a bien réussi et qu’elle sera réussie sur toute l’étendue du territoire nationale. Il est prévu que cette activité soit pérennisée. D’ailleurs, cette année, s’était prévu de couvrir 1600 ha, mais le Chef de l’Etat a trouvé que c’est peu, il nous a demandé de doubler la mise. Donc, cette année on va le double pour se retrouver à 3000 et l’année prochaine a 6000ha »,  explique le ministre.

Parlant du cas spécifique de Labé, le ministre précise que 60 ha seront reboisés et que cela permettra aux jeunes d’avoir de l’emploi. « On ne fait que commencer, c’est prévu 40 a 50 ha par préfecture ce qui sera doubler naturellement. Pour la préfecture de Labé, par exemple à 60 ha et chaque préfecture aura son quota et ça c’est avant la fin du mois d’Août, toutes ces surfaces seront couvertes et il va rester des plants. Il faut retenir que c’est basé seulement sur l’emploi des jeunes, les jeunes des ONG, des associations qui vont mener cette activité », promet Oyé Guilivogui.

Dans la foulée, le ministre a rappelé qu’ils sont sur le point de réviser la loi Fria du premier régime afin que des arbres soient plantés à l’occasion de toute manifestation, baptême, mariage et les gardes forestiers seront au centre de cette activité.

« C’est une loi que nous allons introduire à la prochaine section des lois pour que n’importe qu’elle activité en Guinée, que ça soit sanctionné d’abord par un arbre planté avant de démarrer l’activité. »

A noter que c’est une bagatelle de 16 milliards de francs guinéens qui a été mobilisé pour cette campagne nationale de reboisement.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook