Connect with us

Politique

«Pouvoir et opposition, il s'agit de la même médaille, deux faces»

La question des manifestations était l’objet d’un forum organisé le 2 avril 2016 par la Convention des acteurs non-étatiques de Guinée (CANEG). Ce forum a connu la présence des acteurs de la société civile, des acteurs politiques de l’opposition et de la mouvance dont Amadou Damaro Camara du RPG Arc-en-ciel et Aliou Condé de l’UFDG.
«La manifestation est une preuve d’indépendance, une preuve de liberté. La manifestation est fondamentale dans l’expression des droits et des libertés. C’est la raison pour laquelle African Crisis Group et la CANEG ont choisi le terrain», a expliqué, à l’entame de des débats, le Directeur exécutif  de l’African Crisis Group, Sékou Koureissy Condé.
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, a d’abord rappelé ce que lui a dit un jour Aliou Condé, Secrétaire général de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) : «Avant-hier, Aliou m’a dit : ‘’Damaro écoute, ceux du pouvoir sont des Guinéens. Ceux de l’opposition sont des Guinéens. Quand il s’agit de la Guinée nous devons avoir le courage de discuter ensemble.’’ »
Puis il confirme la nécessité de dialoguer entre pouvoir et opposition : « […] C’est de cela qu’il s’agit. Nous pouvons avoir des différences dans l’appréciation de ce que c’est l’intérêt général. Mais nous concourons tous à l’amélioration des conditions de vie des Guinéens.  Pourquoi donc on ne peut pas s’asseoir ensemble pour discuter de cela ? »
Aliou Condé, représentant l’opposition à cette rencontre,  a rappelé que la Guinée a des personnes de qualité pour aider le pays a trouver des solutions à ses problèmes : «Nous avons des ressources humaines inestimables. Nous sommes partis, sur tous les continents. Que nous ne soyons pas capables de regarder nos problèmes, de les analyser, de les disséquer et de trouver des solutions dans une discussion sereine, je crois que nous avons un peu raté le coach de l’histoire à un moment donné de la vie de notre pays. »
Pouvoir et opposition, selon le Secrétaire général de l’UFDG, restent indissociables dans un Etat démocratique : «Comme l’a dit Damaro, en ce qui concerne le pouvoir et l’opposition, il s’agit de la même médaille. Il y a deux faces. L’une c’est la mouvance, l’autre c’est l’opposition. Vous ne pouvez pas les dissocier. Ça va ensemble. Et pour la viabilité de notre démocratie il faut bien que ces deux entités soient viables, aient le dialogue
S’agissant des manifestations, Aliou Condé pense qu’il faut empêcher les manifestations par résoudre leurs causes : «Vous parlez de manifestations. Mais la première chose c’est de se demander pourquoi il y a des manifestations. Si on ne résout pas cette question, au moins que l’exercice puisse se passer dans des façons sereines, conformément à la loi.»
La CANEG et ACG prévoient d’autres rencontres pour discuter d’autres thématiques.
BAH Alhassane
+224 664 47 98 55

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook