Quand l’ambassadeur vire lui-même un contestataire (vidéo)

L’ambassadeur canadien en Irlande s’est lui-même chargé du service d’ordre de la cérémonie…

À Dublin (Irlande), un protestataire a perturbé la cérémonie d’hommage organisée en l’honneur des soldats britanniques tués lors de l’insurrection de Pâques en 1916 (« Easter Rising« ). Une intrusion inadmissible pour l’ambassadeur du Canada en Irlande Kevin Vickers qui s’est lui-même chargé d’expulser le chahuteur (voir vidéo).

Héros national
Kevin Vickers est une personnalité politique bien connue des Canadiens depuisson intervention héroïque en octobre 2014 au parlement national d’Ottawa où il avait abattu le déséquilibré Michael Zehaf-Bibeau, responsable de la mort d’un militaire en fonction devant la Chambre des communes.

Empoignade
Quand le militant s’est invité aux commémorations, le slogan « Ceci est une insulte! » inscrit sur le t-shirt, l’ambassadeur est intervenu lui-même pour empoigner l’intrus et le conduire hors de la zone réservée aux dignitaires. La police a ensuite pris le relais.

Ancien gendarme
Le « videur » improvisé possède en effet les qualités requises pour le métier. Kevin Vickers a officié 29 ans au sein de la Gendarmerie royale du Canada avant de prendre sa retraite en 2005, relate le Journal de Montréal. Il était ensuite devenu sergent d’armes de la Chambre des communes, le parlement canadien, précise le quotidien.

Source: Le Journal de Montréal, Radio Canada, RTÉ

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire