Ramadan: les opérateurs économiques s’engagent à ne pas augmenter les prix des denrées alimentaires

Ce jeudi 10 mai 2018 dans la salle des actes du palais du peuple, le ministe du commerce, Marc Yombouno a rencontré les opérateurs économiques afin que ces derniers s’engagent à ne pas augmenter le prix des denrées alimentaires de première nécessité. Aussi il les invite à mettre sur le marché des produits de bonne qualité.

Sur demande du ministre Marc Yombouno et du secrétaire général chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé, ces opérateurs économiques se sont engagés à ne pas augmenter le prix des denrées alimentaires pendant le mois de Ramadan et d’importer des produits de qualité.

‘’Nous demandons à tout un chacun de respecter d’abord le sens de la solidarité pour le soutien de ce mois qui enseigne la charité, nous demandons à tout un chacun, quel que soit le maillon qu’il occupe, de ne pas changer le prix durant la période. Nous demandons aux distributeurs de mettre en place des dispositifs qui répondent aux normes pour ne pas que les produits soient altérés’’ a entre autres demandé le ministre du commerce.

Face à ces plaidoyers, les importateurs des denrées de première nécessité se sont engagés non pas à réduire les prix, mais à fournir des efforts pour les maintenir en fournissant de la bonne qualité aux consommateurs.

Hassane Zady, Directeur général de Sonit pêche évoluant dans trois domaines à savoir la pêche, l’importation du riz et du poulet s’est inscrit dans cette dynamique. ‘’On a déjà stocké 30 milles tonnes de riz blanc pour ce mois saint. On promet à la population guinéenne que chez nous les prix n’augmenteront pas et en prévision du mois de jeûne musulman, 20.000 tonnes de riz, 8.000 tonnes de poisson et 1000 tonnes de poulet devraient arriver la semaine prochaine’’, a promis le DG de Soni-pêche

Ce fut le même procédé chez les autres opérateurs économiques dont les importateurs de sucres, de farine, de bétail, les bouchers et les boulangers.

 

Maciré Soriba Camara

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire