Réforme du système éducatif guinéen: Pourquoi j’ai accepté la main tendue du président Alpha Condé (Bah Oury)

Le vice-président de l’Ufdg Bah Oury a expliqué mercredi sur sa page Facebook les raisons qui l’ont poussé à accepter la main tendue du président Condé pour la réforme du secteur éducatif guinéen…

« J’ai été reçu dans l’après midi de ce mardi 31 mai 2016 par le chef de l’Etat au palais Sékoutouréya.

J’ai été reçu au même moment que des acteurs de la société civile et du mouvement syndical. C’est le cas par exemple de Dr dansa Kourouma du CNOSC.
Il était question de la mise en place d’une commission de réflexion sur le diagnostic du système éducatif guinéen. Le président de la république a suggéré la mise en place de cette commission comme cela se fait un peu partout dans la sous-région.

Le monde syndical, la société civile et les acteurs politiques mènent des réflexions pour élaborer un rapport qui sera ensuite remis au chef de l’Etat.
Ce rapport qui sera fait de façon indépendante pourra être utilisé par le président de la république pour remédier aux tares dans le système éducatif guinéen.

Personnellement, c’est le chef de l’Etat qui a souhaité que je fasse partie de cette commission. Il a estimé que mon expérience sera utile à ladite commission.
A part moi, il y a d’autres acteurs politiques qui font partie de cette commission. »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire