Renforcement des capacités : une trentaine de journalistes à l’école de la CENI

« Formation bridge de renforcement des capacités des medias pour une couverture professionnelle des élections. » C’est le thème  d’un atelier de formation de cinq (5) jours à l’intention d’une trentaine de journalistes qui a ouvert ses portes hier mardi 14 juin 2016, dans un réceptif hôtelier de la place. C’est le président de la CENI, Bakary Fofana entouré de l’expert Ibrahima Amadou Niang, du représentant des associations de presse, Cheick Sadibou N’Doye et de quelques commissaires qui a officiellement donné le coup d’envoi des travaux de ladite formation.

Organisé par la commission électorale nationale indépendante (CENI), cet atelier de formation vise, selon les organisateurs à outiller davantage les journalistes en vue de leur permettre de couvrir de manière professionnelle les futures échéances électorales (élections locales).

C’est pourquoi dans son intervention de circonstance, le Directeur de la formation et de l’accréditation, Jacques Bonimy a salué la présence des participants, avant de décliner les enjeux liés à la formation en ces termes: ‘’ La présente session dédiée aux médias contribuera à qualifier la couverture de toutes les étapes du processus électoral par le renforcement des capacités des Hommes de médias notamment ceux chargés des émissions politiques dans leurs différentes structures faitières ‘’, dira-t-il tout en annonçant que des sous-thèmes comme les relations entre OGE et médias, la régulation des médias, le cycle électoral, les systèmes électoraux, le genre et les élections seront élucidés à l’intention des participants.

Pour sa part, Cheick Sadibou N’Doye a, au nom de l’ensemble des associations de presse remercié et félicité la CENI pour cette initiative qui, selon lui, va incontestablement renforcer les capacités des journalistes qui prennent part aux travaux. Il a en outre invité ses collègues participants à suivre et à prendre cette formation au sérieux.

Prenant la parole, le président de la CENI, Bakary Fofana s’est réjoui de la tenue d’une telle formation à l’intention des partenaires privilégiés de son institution. Il a par ailleurs indiqué que ladite formation est un cadre d’échanges, qui permettra aux participants de corriger des faiblesses et ainsi améliorer leurs connaissances sur la matière électorale. ‘’ La session de cinq jours que nous ouvrons ce matin, se veut un cadre d’échanges professionnels comme cela est d’ailleurs la méthodologie du BRIDGE. Il s’agira de partager vos expériences, vos avis et opinions pour capitaliser sur vos nombreux acquis, mais aussi connaitre et corriger vos faiblesses et vos imperfections pour une couverture professionnelle des élections dans notre pays ‘’, dira entre autres Bakary Fofana.

Youssouf Hawa Keita

+224 666 48 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire