Réplique à un prétendu droit de réponse

Silence www.actuconakry.com persiste dans la faute.

Ce site internet grand pollueur des réseaux sociaux devant l’éternel revient à la charge. Sous un titre pompeux : Droit de réponse. Mais droit de réponse à quoi ? ww.actuconakry.com ne le dit pas. Certainement pour ne pas être reconnu derrière ses papiers ronflants et mensongers qui ont pollué facebook et sa vitrine de faux scoops. Sauf que ce droit de réponse peu courageux est en réalité une réplique déguisée, à une mise au point de la Cellule de Communication du Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation qui fustige la supercherie médiatique de www.actuconakry.com.  Pouvait-il d’ailleurs en être autrement quand on n’est pas sûr de ce qu’on écrit ?

De quoi s’agit-il ? Ce site qui est réputé dans son acharnement contre Dr Ibrahima Kourouma (crédité de bons scores dans les classements de meilleurs ministres des gouvernements Alpha Condé) s’est permis de déformer les propos du président de la république, prononcés lors de sa conférence de presse du 15 mai dernier.

Selon la vitrine des faux scoops, le chef de l’Etat a déclaré à cette occasion que le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire a déposé un budget de 100 milliards de francs pour l’organisation des examens scolaires de cette année 2016. Ajoutant que le retard de la publication des dates de ces concours est dû à cet état de fait. Pire, le site a aligné de faux chiffres de centres d’examens fictifs qui n’existent que dans son esprit. Pure invention de www.actuconakry.com dont le fondateur était pourtant bel et bien présent à cette conférence de presse. Sous d’autres cieux, on l’aurait poursuivi pour mensonge et diffamation de caractère. Mais nous nous avons estimé que rétablir les faits dans leur vérité par un communiqué aurait suffi, sauf s’il nous oblige à d’autres recours dont nous nous réservons le droit pour que le calomniateur donne les preuves de ses affirmations mensongères. Mais nous n’en sommes pas encore là. Bien sûr qu’il s’agit de mensonges et de manipulations. La preuve, le budget des examens scolaires ne sera déposé que ce lundi 23 mai 2016 au ministère du Budget, par celui de l’Enseignement Pré-Universitaire.

Tout de même, quand nous avons vu ce fameux droit de réponse, nous nous attendions à ce que le site www.actuconakry.com infirme ses allégations ou produise le son des ‘’déclarations’’ du chef de l’Etat faussement attribuées à celui-ci. Mais non, au lieu de cela, c’est plutôt l’amalgame et la diversion où on s’attaque de façon injustifiée à un ministre qui a fait largement ses preuves dans la qualification de l’école. Les Guinéens et les partenaires de notre système éducatif en sont suffisamment édifiés. Même si pour ceux qui ont encore la mémoire courte dans ce pays, de l’acabit de la vitrine des faux scoops et autres pollueurs des réseaux sociaux, il nous faut rappeler dans nos prochaines publications les conditions dans lesquelles le jeune et brillant ministre a pris l’école guinéenne à l’aube d’un de ces jours de 2011. Une année qui ne porte visiblement pas le chiffre onze (11) par hasard. Les novices n’ont qu’à consulter les astrologues pour savoir où nous voulons en venir. C’est pour cela qu’il ne faut pas t’inquiéter pour le Pr Alpha Condé qui connaît ses ministres mieux que quiconque. N’est-ce pas qu’il a reconduit Dr Ibrahima Kourouma à son poste au dernier remaniement gouvernemental qui date seulement de trois (3) mois, alors que toi et tes semblables pariaient qu’il aurait sauté ? Au lieu de sortir de votre deuil, vous continuer de rêver. Tant pis pour vous. Continuez de vous gargariser de vos chimères.

Ceci dit, nous n’irons pas sur le terrain de www.actuconakry.com qui est celui des grandes déclamations sans preuves ou des élucubrations destinées à peindre une école qui n’existe certainement pas en Guinée. En tout cas pas sous la direction de Dr Kourouma. En journalisme, à moins qu’on soit conteur, quand on affirme on prouve. Alors la vitrine des faux scoops où sont tes preuves de décadence de l’école guinéennes ou de péchés du Dr Kourouma ? C’est ce que les internautes attendent de toi. Pas de jouer les prophètes de malheur ou de crier à l’apocalypse pour notre école qui renaît pourtant, si heureusement.

D’ailleurs cette fenêtre nous donne l’occasion de préciser que dans ce débat qui s’instaure entre nous, le Dr Ibrahima Kourouma n’est pas ton adversaire, encore moins ton contradicteur. Il est ministre de la république, largement au-dessus de nos échanges. Lui il traite les vraies questions.  Ton contradicteur, c’est la Cellule de communication du ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire qui est dans son rôle de laver les souillures qui lui sont portées. C’est cela ça raison d’être.

Pour terminer, www.actuconakry.com, tu es trop petit pour nous distraire par tes fables. Nous sommes concentrés sur les examens scolaires de fin d’année qui constituent un grand défi pour nous et pour l’ensemble des Guinéens conscients et responsables. Car il est question ici du sort de ce que le pays a de plus précieux : les enfants que nul ne doit perturber en ce moment. Si tu continues tes manœuvres, nous serons obligés de te trimballer devant les structures compétentes pour régler le cas des scribouillards indélicats. Or Dieu seul sait que nous ne voulons pas en venir là.

Encore une fois à bon entendeur salut.

La Cellule de Communication du Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation.  

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire