Connect with us

Politique

Reprise de la 26ème session du comité de suivi : l’UFDG dénonce le retard accusé dans la publication du rapport d’audit

Les travaux de La 26ème session du comité de suivi du dialogue politique du 12 octobre 2016 ont repris ce lundi, 15 avril, au Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation sous la présidence du ministre Bouréma Condé. Cette rencontre était essentiellement axée sur la remise des rapports d’audits aux différentes parties prenantes de la session.  Le député Cellou Baldé de l’UFDG a parlé de retard dans la publication de ce document.

‘’ Nous le recevons de façon très officielle mais, il faut le reconnaitre que c’est un audit qui s’est achevé depuis le mois de septembre et depuis octobre 2018, le rapport était disponible, nous le recevons tardivement, nous l’avons déploré dans la salle’’, a-t-il dénoncé.

De son coté, Amadou Damaro Camara président du groupe parlementaire Rpg Arc en ciel (au pouvoir) a annoncé que la mouvance présidentielle espère que ce document permettra au peuple de Guinée d’avoir des élections crédibles et acceptées de tous.

‘’Aucun fichier n’est parfait mais, on a recommandé à ce qu’on nous dise ce qui est à faire afin que ce fichier soit moins consensuel, pour qu’on puisse aller à des élections plus crédibles, plus apaisées qui se feront avec moins de contestations’’, a-t-il soutenu.

Présidant les travaux, le ministre de l’administration du territoire et de la décentration, le général Bouréma Condé s’est réjoui de la tenue de cette 26ème session du comité de suivi en ces termes : « Je me réjouit de la reprise des travaux du comité de suivi, il était temps parce que, souvenez-vous que la 26ème session était attendue. Il y a eu pas mal de problème sur l’échiquier politique, sur le plan de la sécurité, toute chose naturellement qui ne justifie pas la non tenue de ce comité mais, nous avons fait comprendre aux parties prenantes que la volonté du gouvernement, c’est de ne jamais marquer un temps d’arrêt par rapport à ce qui est constructif à travers le dialogue politique inter guinéen ».

Les parties prenantes à cette session composées de la mouvance présidentielle, de l’opposition républicaine, de l’UFR, de la société civile, de la justice, de la communauté internationale se retrouveront le lundi prochain après une étude dudit document.

Mohamed Cissé

+224 6213-33-83-57

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter