‘’Le congrès de l’UPG se tiendra les 27 et 28 juillet prochains à Conakry ‘’, (Henri Kpokomou, président provisoire du parti)

Les responsables du l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) retroussent les manches en vue de relever davantage le niveau de cette formation politique après la disparition de son premier leader, Jean-Marie Soumaoro Doré, le 29 janvier dernier. Ils étaient ce samedi 14 mai 2016, face à la presse nationale pour ‘’ échanger sur la vie actuelle dudit parti et les perspectives. ‘’ C’était dans les locaux de son siège national sis au quartier Belle-Vue en présence de quelques militants et sympathisants.

D’entrée, le président provisoire du parti, Henri Kpokomou a demandé à l’assistance d’observer une minute de silence à la mémoire de feu Jean-Marie Doré pour ‘’le combat mené dans le cadre du rayonnement effectif de la démocratie en Guinée. ‘’ Selon le conférencier (Henri Kpokomou), le père fondateur de l’UPG, feu Jean-Marie Doré fut un homme qui a ‘’honorablement’’ rempli  sa mission au profit de toute la nation guinéenne. Pour toutes ces raisons, dira-t-il, les responsables, militants et sympathisants du parti (UPG) doivent se donner la main pour parachever les nombreuses œuvres déjà entreprises par le parti.

Parlant des adhésions au parti, il a officiellement annoncé la venue de quelques ‘’personnalités importantes’’ comme Me Alfred Mathos, Joseph Haba et de l’ancien conseiller politique de l’ex-président du CNDD, Ahmed Kourouma. ‘’ Ces nombreuses adhésions au parti prouvent suffisamment qu’on peut compter  sur l’UPG ‘’, dira-t-il entre autres.

Poursuivant son intervention, il est largement revenu sur le positionnement politique de l’UPG qui n’a pas selon lui, encore changé. ‘’ Nous nous inscrivons au centre. Ce qui veut dire que nous sommes idéologiquement centristes. L’UPG, depuis le départ n’a jamais milité dans une opposition radicale. Nous avons choisi le centre parce que nous pensons partager les problèmes du peuple. Nous pensons que le centre peut régler les problèmes du peuple. Nous pensons dire ou nous inscrire là ou il y a la vérité. C’est pourquoi, nous avons choisi de muter dans le centre. Le centrisme que notre leader a développé durant toute sa vie politique, c’est la ligne de conduite de notre parti jusqu’ici maintenant. Aujourd’hui, on ne peut changer qu’à l’occasion d’un congrès. Et je suis heureux de vous dire que le congrès de renouvellement des instances de l’UPG se tiendra les 27 et 28 juillet prochain… ‘’

S’agissant toujours de cette question du centre, il a annoncé que les deux députés de l’UPG qui siègent à l’Assemblée nationale ont déjà introduit une proposition de loi afin que le centre soit désormais reconnu. En ce qui concerne les relations entre l’UPG et le RPG Arc-en-ciel, le conférencier a mentionné qu’il n’y a aucun acte officiel qui lie les deux formations politiques.

‘’ Il n’y a aucun acte qui établit que nous avons un pacte avec le RPG Arc-en-ciel. Le Président de la République, Pr Alpha Condé a été très clair lors du scrutin présidentiel. Il a dit qu’il demande à Jean-Marie Doré de l’accompagner parce que c’est son ami. Il est allé loin en disant qu’ils sont les deux anciens qui restent après la mort de Bâ Mamadou et de Siradiou Diallo. C’est ce qui a fait que le bureau politique de l’UPG s’est retrouvé pour d’abord analyser avant de décider de l’accompagner à l’élection présidentielle. Mais cela ne veut pas dire que nous nous sommes rangés dans la mouvance… ‘’.

Youssouf Hawa Keita

+224 666 48 71 30

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire