Connect with us

Tribune

Rivalités au sommet de l’État : la ministre Mariame Camara, nouvelle cible à abattre ? (Par Mohamed Sylla)

C’est une campagne de dénigrement qui est ouverte désormais au sommet de l’État à l’encontre de la Ministre de l’agriculture. Vilipendée par les grosses pontes du régime dans des hautes sphères de décision, Hadja Mariama Camara (Soguipah) est soumise à une véritable levée de bouclier d’un clan satanique qui veut de sa tête. Et pour cause ?

Selon des indiscrétions, c’est un rapport, produit par des cadres qui baignent dans les pratiques d’une autre époque qui l’accusent de favoritisme dans le recrutement pour le compte de son département.

Dans ce ‘’fameux’’ rapport qui pue du mensonge, les détracteurs de Mariama Soguipah affirment d’une manière éhontée, qu’elle aurait promu des noms de quelques candidats qui seraient en défaveur du RPG Arc-en-ciel. En réalité, après inspection, ce n’était que du vent.

Derrière ces folles rumeurs montées en toute comédie, tout le monde s’accorde pour dire que ce n’est ni plus ni moins qu’une farfelue cabale planifiée par des individus connus et reconnus comme des gros rats de Palais qui enfument l’opinion pour leur force de nuisance. Ils ne savent faire que ça rien que ça et tout pour ça. Où est le crime si la Ministre focalise ses efforts à faire recruter les compétences au sein de son département ? Pourquoi vouloir ramener le débat sous l’angle ethnique et non sur les critères de mérite ? Toute cette mise en scène très comique n’est qu’un acharnement. Car, force est de constater que les manipulateurs ne désarment point.

Ils veulent coûte que coûte avoir la peau de la pauvre dame qui reste foncièrement attachée au principe de bonne gestion. N’est-elle pas victime de son courage et son acharnement à la réussite de sa mission ?

Comme l’a dit l’autre, le chien aboie, la caravane passe. Rien ne va arrêter cette battante qui a juré fidélité au président Alpha Condé. Elle tiendra bon et droit malgré les intempéries.

Mohamed Sylla

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook