Connect with us

En Guinée

Roger Patrick : ‘’de 2011 à nos jours, plusieurs infrastructures d’élevage ont été réalisées’’

Published

on

Le ministre de l’Elevage, Roger Patrick Milimono était face à la presse ce mercredi 14 août, pour parler des programmes, les résultats atteints et les perspectives à court et moyen terme de son département. C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence des ministres conseillers à la Présidence, des cadres dudit département et de nombreux journalistes.

A l’entame de son intervention, il a fait savoir que malgré ses potentialités, l’élevage guinéen est caractérisé par une faible productivité des races locales et un mode d’élevage extensif traditionnel dominé selon lui, par la divagation des animaux, entrainant de facto des conflits entre agriculteurs et éleveurs.

« Après l’avènement de la troisième République, le président Alpha Condé, lors de sa rencontre avec les opérateurs du secteur de l’Elevage aux cases de Bellevue en 2012, a dégagé sa vision de modernisation pour développement harmonieux de l’Elevage, vision qui consiste à faire évoluer le système d’élevage vers des systèmes d’élevage intensifs plus productifs, économiquement rentables et respectueux de l’environnement. Pour la mise en œuvre de cette grande vision, d’importantes réformes ont été engagées dans les différentes filières de productions animales qui sont la filière bétail-viande, la filière avicole, la filière lait, la filière porcine et la filière apicole », dira-t-il entre autres, avant d’indiquer :

« De 2011 à nos jours, plusieurs infrastructures d’élevage et de commercialisation du bétail et de la viande ont été réalisées, notamment : Un marché à bétail à vocation sous-régionale à Kounsitel. Ce marché qui constitue le 1er du genre dans notre pays devra favoriser les échanges commerciaux du bétail entre la Guinée et certains pays de la sous-région ; Quatre marchés à bétail préfectoraux construits et équipés à Beyla, Dinguiraye, Mandiana (Dialakoro) et Faranah (Kalia) ; Quatre aires d’abattage améliorées à Mamou (Bertéah, Gaoual (Koumbia), Beyla centre et Dinguiraye centre ; 36 kilomètres de pistes aménagées dans la préfecture de Gaoual pour appuyer la commercialisation du bétail entre les zones d’élevage et les marchés… »

Poursuivant, il n’a pas manqué de citer les résultats atteints dans les domaines de la filière lait, de la filière porcine, de la filière apicole et de la gouvernance.

S’agissant des perspectives, le ministre dira qu’elles nombreuses dont entre autres : « Dans le cadre de la poursuite de l’initiative présidentielle d’amélioration génétique de la race bovine, le Ministère de l’Elevage envisage l’insémination artificielle de vaches dans les préfectures de notre pays conformément au programme Guinéo-Marocain. Ce programme, en cours d’élaboration, sera calqué sur le modèle Rwandais et permettra d’améliorer la productivité et la production laitière du cheptel national et de favoriser l’insertion de la couche juvénile et féminine et de contribuer à la création d’emplois ; La finalisation de la construction de l’abattoir moderne de Kagbelen d’une capacité journalière de 250 têtes de bovins à travers un partenariat public-privé ; La construction avec l’appui de la Banque Mondiale dans le cadre du projet BIRD Enclave, de boucheries modernes agréées à travers la ville de Conakry pour permettre à la population de s’approvisionner facilement en viande saine et propre ; La construction à Kouriah, d’un laboratoire de niveau de performance très élevée, répondant aux normes internationales, avec l’appui de la Banque Mondiale à travers le projet REDISSE ; La construction des 5 postes d’inspection frontalières dans le cadre de la surveillance des maladies animales transfrontalières, avec l’appui de l’USAID ; La construction des laboratoires régionaux de Kankan, Labé et N’zérékoré pour le renforcement du réseau de laboratoire, avec l’appui de l’USAID… »

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook