RTG Boulbinet : les travailleurs demandent le départ du directeur général

Dans un rapport de synthèse mis à la disposition de la presse, ce lundi, les travailleurs de la RTG Boulbinet (2è chaîne de télé publique), ont adressé un mémorandum au ministre de la communication, Rachid N’Diaye, dans lequel, ils exigent le départ de leur directeur Ben Daouda Sylla et de son staff.  Ils les accusent d’être à la base de « la destruction du climat de cohésion entre les travailleurs et le processus de fonctionnement du service ».

Dans ce rapport, le syndicat des travailleurs de la RTG Boulbinet souligne : « constatant la détérioration du climat de travail au sein de la RTG Boulbinet, le bureau de la section syndicale a jugé utile d’attirer l’attention du bureau exécutif de la COSATREG, centrale syndicale à laquelle la majorité des travailleuses et travailleurs du Ministère de la communication est affiliée. C’est à ce titre qu’une assemblée générale des travailleurs a été initiée par l’exécutif de la COSATREG le lundi 26 mars. L’ordre du jour portait sur : l’instauration d’un climat serein de travail ; la mauvaise gestion des ressources humaines, financières et matérielles, s’agissant du 1er point les travailleurs ont dénoncé et déploré l’attitude du directeur de la RTG Boulbinet pour avoir favorisé le désordre institutionnel au sein de la RTG Boulbinet qui a amené la crise de confiance entre le personnel, la direction et le staff de commandement ».

Contacté, Ben Daouda Sylla a balayé d’un revers de la main les accusations portées contre sa personne. « il y a eu un mémo qui a même été discuté ce lundi en conseil de cabinet. C’est un problème purement technique.  Comment peut-on personnaliser cela ? », regrette M. Sylla

A ce niveau, une manifestation était prévue, ce lundi devant le Ministère de la communication par les travailleurs de la RTG Boulbinet pour exiger le départ du directeur et de son staff. Mais les mêmes ténors de ladite grève, ont avoué aux médias présents que le ministre de la communication, Rachid N’Diaye leur a demandé de sursoir à leur manifestation. Il leur a promis d’exposer leur problème au prochain conseil des ministres.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire