Mines: les Ghanéens sommés de quitter la SAG dans un délai d’une semaine (copie)

Les travailleurs de la SAG de Siguiri veulent que la réciprocité des sanctions soit appliquée dans leur société. Dans une lettre en date du 3 août adressée au directeur général de la société, le secrétaire administratif et le secrétaire général de la délégation syndicale de la SAG ont déploré le fait que M. Enoch Cordjotst, Ghanéen, soit accepté en Guinée et que Mohamed Touba Dansoko soit refusé au Ghana pour défaut de diplôme pourtant « délivré par notre première université nationale Gamal Abdel Nasser de Conakry »…

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire