Connect with us

Politique

Saikou Yaya de l’UFR : ‘’quiconque fait cette route Coyah-Kindia et revient ici pour défendre ce troisième machin, c’est qu’il est idiot’’

Ce samedi 24 août 2019, l’assemblée générale ordinaire de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a été présidée par le député Saikou Yaya Barry. A l’entame de ses propos, il n’a pas manqué de dénoncer l’état des routes de la Guinée, notamment la nationale Kindia-Coyah qui était récemment paralysée par un embouteillage sans précédent.

A ce propos, le député de l’UFR a déploré les conditions de voyage des usagers de la route, estimant qu’il s’agissait d’une question de survie.

« Regardez les routes de la Guinée, notre argent est gaspillé. Les gens ont fait une semaine entre Kindia-Conakry. Mais nous sommes responsables de ça. Ils nous affament pour qu’on ne puisse rien faire. N’acceptons pas cela. Levons-nous ! Sensibilisons les gens qui sont dans les quartiers, cette chose ne marchera pas. Ce qu’ils veulent là, l’affaire satanique-là ne marchera. Ça ne marchera pas. C’est une question de survie. Où on se bat contre eux, où on est mort. Regardez comment les gens sont en train de mourir sur la route entre Kindia et Conakry, sans manger.

Quelqu’un qui tombe malade à Kindia aujourd’hui, il lui est impossible d’arriver à Conakry, il va mourir en route. En neuf (9) ans qu’est-ce qu’on a vu ? Nous allons découvrir ça, parce que nous avons la capacité. Nous sommes avec le peuple. Ça ne marchera pas. Entre temps, eux, ils sont dans les hôtels, couchés à l’étranger. Les gens dorment sur la route Kindia-Conakry, eux, ils sont en train de pavaner dans les avions, dormir dans les hôtels, avec notre argent. Ils s’en fichent de nous. Partout où il y a ces problèmes pareils les Chefs d’Etat sont soucieux de leurs populations, ils sont auprès de leurs populations pour trouver des solutions. Il est couché en Italie dans un grand hôtel. Il mange de la bonne nourriture avec notre argent.

Nous, on a vu les affamés sur la route entre Guéckédou-Kissidougou, les affamés sont sur la route entre Kindia-Conakry, les affamés sont sur la route entre Forécariah-Coyah. On ne comprend pas. C’est pourquoi je dis quiconque fait cette route, quiconque fait Coyah-Kindia, quiconque fait Forécariah-Coyah, quiconque fait Guéckédou-Macenta-N’zérékoré et revient ici pour défendre ce troisième machin, c’est qu’il est idiot, cupide, mais ensuite cynique. Il faut qu’on dise ça. Regardez les routes, on marche dans les eaux usées. L’Etat est incapable de poser même des trous de rien du tout. Devant la Présidence et la Primature de la République, incapable de faire une petite route-là. On va continuer ça ? Est-ce qu’on est maudit pour accepter ça ? Est-ce qu’on est maudit pour les laisser faire ? On ne va pas les laisser faire », a vitupéré l’honorable Saikou Yaya Barry.

Maciré Camara

+224 628 112 098

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook