Connect with us

Societé

Saisie de moustiquaires à Bamako : le ministre de la Santé dit ne pas pouvoir ‘’infirmer ni confirmer’’

Published

on

Après la saisie à Bamako d’une importante quantité de moustiquaires imprégnées venant de la Guinée -le communiqué du gouvernement malien publié par nos confrères de MosaïqueGuinee en fait foi-, le ministre guinéen de la Santé a dit vendredi être à pied d’œuvre pour situer les responsabilités dans cette affaire qui défraie la chronique.

Lors d’un point de presse qu’il animé ce vendredi, à Conakry, le ministre de la santé, Edouard Niankoye Lamah a déclaré ‘’pour le moment, son département n’a pas d’informations fiables pour éclairer la lanterne de l’opinion’’.

« Cette information ne vient pas des partenaires techniques et financiers de la Guinée. Mais nous avons pris toute les dispositions pour vérifier l’information parce que le courant de la semaine prochaine, une mission se rendra à Bamako », a dit le ministre de la Santé. Ajoutant ne pas pouvoir confirmer ni infirmer.

« On ne peut infirmer que de moustiquaires seraient partis de la Guinée, on ne peut pas non plus confirmer. On ne peut pas dire que c’est faux, on ne peut pas dire que c’est vrai, parce que nous ne disposons pas encore d’éléments pour faire une affirmation dans l’un comme dans l’autre sens », insiste-t-il.

A signaler que le gouvernement malien, dans son communiqué, dit avoir été informé de la présence sur sol de ces moustiquaires par les partenaires techniques et financiers de la Guinée qui s’impliquent dans la lutte contre le paludisme.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook