Connect with us

Santé

Santé : appel pour la réforme profonde du système sanitaire privé en Guinée

Published

on

Une conférence conjointe de l’Ordre National de la Médecine Libérale (ONAMEL) et la Fédération des Associations des Cliniques, ONG Cliniques et Paracliniques de Guinée (F/ACPG) a eu lieu ce jeudi 1er août à la Maison des journalistes à Kipé. Le but est de cette conférence était de parler de la contribution des organisations Fédération ACPG/ONAMEL pour la réforme du système de santé en Guinée.

A l’instar des pays en voie de développement, ces deux organismes Fédération ACPG/ONAMEL accompagnent le gouvernement guinéen dans sa politique de réforme du système de santé global. Existant depuis la maladie à virus Ebola en 2015, ces organismes se sont fixés pour but de coordonner et d’harmoniser les stratégies d’interventions dans les systèmes de santé privés.

Selon Dr Golé Béavogui, président de la Fédération des Associations des Cliniques, ONG Cliniques et Paracliniques de Guinée (F/ACPG), l’objectif est d’accompagner l’Etat guinéen dans ses interventions sanitaires au bénéfice de la communauté à la base en vue de prévenir et lutter efficacement contre les maladies courantes telles que le paludisme et les maladies à potentiel épidémiques telles que le choléra.

« Promouvoir la formation continue du personnel soignant et accroître la chance de spécialisation des médecins et laborantins privés en Guinée et à l’étranger jusque-là réservée à ceux des hôpitaux publics ; coordonner et harmoniser la synergie d’actions entre les structures sanitaires privées et la haute Autorité du ministère de la santé, bien entendu avec ses partenaires au développement en cas de catastrophe sanitaire ; développer et promouvoir la réglementation des structures sanitaires privées pour une meilleure intégration de la réforme du système sanitaire en Guinée ; offrir des soins gratuits aux couches vulnérables (personnes âgées démunies, les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes) », a-t-il expliqué.

Poursuivant, il ajoute que la Guinée est loin de couvrir les besoins du pays en professionnels de santé selon les normes internationales à cause des difficultés auxquelles sont confrontés les prestataires guinéens.

« Pour les réformes du système sanitaires privés en Guinée que nos organismes Fédération ACPG/ONAMEL envisagent, nous avons élaboré un mémorandum que nous avons adressé au ministère de la santé pour lecture, critiques, suggestions et approbations. Nos deux organismes, s’ils sont accompagnés dans leur exercice, peuvent aboutir à des services de gratuité à l’instar des hôpitaux publics. Ces bons prestataires sont confrontés à d’énormes difficultés dont entre-autres le blocus d’obtention des agréments 1,2, ou 3 ans sans suite alors que les loyers sont trop chers, le sous-équipement des cliniques privées bien que quelques-unes sont bien équipées, par manque de subvention, exclusion des cliniques privées aux différentes activités subventionnées par les Institutions étrangères, le manque de formation continue des agents de santé du secteur privé… »

Face à ces difficultés, les organismes Fédération ACPG/ONAMEL proposent une réforme profonde du système sanitaire privé en Guinée en vue d’une meilleure structuration ou moralisation de la corporation médicale privée afin de répondre aux attentes de la population et aux nouvelles orientation du gouvernement guinéen

« La mise en place et la validation des pools privé et public constituant l’Ordre National des Médecins de Guinée, la création de la Direction Nationale du Système de Santé Privé, la réduction du nombre de documents à fournir pour les agréments de 14 à 5, la typologie des structures sanitaires privées (SSP) en A, B et C pour les agréments », rappelle-t-il.

Au finish, les organismes Fédération ACPG/ONAMEL par la voix de Dr Golé Béavogui, ont demandé une durée maximum de trois ans pour l’obtention des agréments.

Maciré Camara

+224 628 112 098

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités