Connect with us

Santé

Santé: enfin un autoclave-broyeur au centre de diagnostic de la CNSS

Ça y est. Le centre de diagnostic de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a désormais son autoclave broyeur. Offert par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), cet appareil de dernière génération a été officiellement remis ce lundi 23 juillet, dans les locaux de la direction générale de la CNSS sise à Kaloum.

La dite cérémonie a connu la présence du ministre de tutelle, Lansana Komara qui avait à ses côtés son homologue de la Santé Publique, Dr Niankoye Lamah, du représentant de l’OMS en Guinée et les responsables des hôpitaux d’Ignace Deen, Donka et Kipé.

S’élevant à un coût de 127 854 dollars américains, soit 1 154 515 950 de francs guinéens, cet appareil remis est  formé d’une combinaison de systèmes de stérilisation et de broyage, a un volume de chambre de 150 litres pour une capacité de traitement de 45 à 67 kg de déchets par heures.

Dans son discours de circonstance, le Directeur général de la CNSS, Malick Sankhon a d’abord salué et félicité cette initiative de l’OMS, avant de rappeler : « Je voudrais rappeler que c’est à l’occasion d’une visite dans nos locaux que Monsieur le représentant de l’OMS a promis de doter cer centre de diagnostic d’un équipement de traitement de déchets biomédicaux. Aujourd’hui, l’acte est lié à la parole. L’OMS nous offre cet équipement moderne qui permettre désormais de mettre le personnel du centre et d’autres usagers à l’abri des risques liés aux déchets biomédicaux.’’

Poursuivant, le patron de la CNSS a précisé : ‘’Je voudrais ici prendre l’engagement qu’il sera fait bon usage de l’autoclave-broyeur afin de renforcer notre partenariat avec l’OMS et permettre à d’autres à structures de bénéficier de son appui. Vive la coopération internationale…’’

Pour sa part, le représentant de l’OMS en Guinée, Pr Georges Alfred Ki-Zerbo a souligné : ‘’Le coût de ce matériel autoclave-broyeur s’élève a 127 854 dollars américains, soit 1 154 515 950 de francs guinéens. Cet autoclave-broyeur formé d’une combinaison des systèmes de stérilisation et de broyage a un volume de chambre de 150 litres pour une capacité de traitement de 45 à 67 kg de déchets par heures. Je voudrais particulièrement attirer l’attention sur le fait que cet autoclave-broyeur est destiné au traitement des déchets, à la source pour garantir une utilisation judicieuse de cet appareil’’, a-t-il mentionné.

Plus loin, le ministre tutelle, Lansana Komara s’est réjoui de ce geste de l’OMS, avant de réaffirmer l’engagement du gouvernement à toujours coopérer avec la dite institution.

Par Elisa Camara             

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook