Scandale//Tournoi international de Toulon de football : « l’équipe qui s’y trouve ne représente pas la Guinée »

La 44è édition du  tournoi international de Toulon ou le festival international de Toulon en France  des moins de 23 ans (Espoirs) démarre ce mercredi 18 mai 2016 en France. La Guinée aurait été invitée par les organisateurs.  Mais le département des sports  à travers son secrétaire général Fodéba Isto Keira a démenti cette information en disant que Ministère des Sports n’a pas été saisi officiellement. Fait extrêmement grave pour la Guinée qui vient de connaître un comité de normalisation pour gérer son football après la crise qui a secoué la Féguifoot. Pourtant, on nous faisait croire que la Guinée avait bel et bien été invitée et que c’est un mécène de la place en la personne de Antonio Souaré qui devrait prendre tout en charge. Comme pour dire que la Guinée est un pays de tohu-bohu, une sélection nationale a été concoctée au nom du Syli Espoir par Kaba Diawara, ancien international du Syli et membre du staff technique de Luis Fernandez et un certain Koly Koïvogui. Selon le programme du tournoi, le Syli espoir fait son entrée en lice demain jeudi 19 mai contre l’Uruguay. Pour revenir au secrétaire général du Ministère des Sports Isto Keira, il a été clair: « la seule chose qui intéresse aujourd’hui le département des Sports c’est comment aider le Syli junior à se qualifier pour la CAN de sa catégorie en Zambie en 2017. »  Un discours court et précis qui ne souffre d’aucune contestation. Maintenant reste à savoir qui a engagé la Guinée à ce tournoi? Est-ce que c’est le Comité de normalisation? Parce que quoi qu’on dise  Kaba Diawara et Koly Koïvogui ne peuvent pas s’engager dans une telle aventure sans qu’ils ne reçoivent d’instruction. Car, une équipe nationale relève toujours de la souveraineté nationale.

N’Famara Baga Bangoura

622237220

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire