Sénégal: décès d'un chef religieux au lendemain de sa condamnation - Mediaguinee.org
Connect with us

International

Sénégal: décès d’un chef religieux au lendemain de sa condamnation

Le chef religieux musulman sénégalais Cheikh Bethio Thioune est décédé mardi en France, où il était soigné, au lendemain de sa condamnation à 10 ans de travaux forcés pour « complicité » dans le meurtre par des disciples en 2012 de deux d’entre eux, a-t-on appris auprès d’un de ses avocats.

« On m’a confirmé le décès de Cheikh Bethio Thioune survenu aujourd’hui mardi en France », a déclaré à l’AFP Me Mouhamadou Moustapha Dieng, confirmant une information de plusieurs médias sénégalais.

L’avocat était membre du collectif de défense du guide religieux, né en 1940, à son procès du 23 avril au 2 mai, au cours duquel 19 de ses fidèles ont comparu. En traitement médical à Bordeaux (sud-ouest de la France) depuis janvier, selon ses conseils, le marabout avait été jugé en son absence.

Lundi, la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Mbour, à 80 km au sud-est de Dakar, l’avait condamné à 10 ans de travaux forcés pour « complicité de meurtre » et « non-dénonciation de crime ».

Cheikh Bethio Thioune, influent responsable mouride, une des plus puissantes confréries de l’islam au Sénégal, avait été arrêté le 23 avril 2012 à la suite de la mort de deux de ses disciples lors d’une rixe. Il avait ensuite bénéficié d’une liberté provisoire en février 2013.

Il clamait son innocence et entendait se défendre devant la justice de son pays dès que son état de santé le permettrait, selon ses avocats.

Son chambellan, Cheikh Faye, a également été condamné à 10 ans de travaux forcés pour complicité de meurtre et association de malfaiteurs. Dix autres prévenus ont été condamnés pour meurtre à 15 ans de travaux forcés et deux autres à huit ans pour complicité. Le tribunal avait prononcé trois acquittements.

Administrateur civil de formation, il était un des guides religieux sénégalais les plus populaires dans le pays et en Afrique de l’Ouest, en Europe et aux Etats-Unis, où il comptait de nombreux fidèles. Il avait officiellement sept femmes et 29 enfants.

Selon le récit des avocats pendant les débats, il avait interdit à l’une des victimes l’accès à son domicile, lui reprochant une dévotion excessive à son égard – elle le comparait même à Dieu, et des « insultes » envers son propre père spirituel.

L’homme avait bravé l’interdiction et des fidèles s’en étaient pris à lui, le tuant avec l’un de ses compagnons.

AFP

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo1 semaine environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers1 mois environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers1 mois environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord