Siguiri : des affrontements encore signalés entre Kissakolén et Niandakoura autour d’une mine d’or

Hier mercredi 13 juin 2018, de nouveaux affrontements se sont produits aux environs de 18 heures entre les localités Kissakolén et Niandakoura, dans la préfecture de Siguiri. Selon nos informations, des tirs de fusils traditionnels ont été entendus sur le champ de bataille et des cas de blessés auraient été enregistrés.

Une situation qui préoccupe aujourd’hui les autorités à tous les niveaux de la préfecture de Siguiri, car ces violences ont commencé depuis le lundi 11 juin dernier dans la mine d’or qui fait objet de tension et que chacune des deux localités se réclame être propriétaire.

A rappeler qu’au cours des violences du premier jour, un vieux de Niandakoura âgé de 65 ans du nom d’Adama Doumbouya, père 6 enfants et marié à 3 femmes a été fusillé sur le champ et ce n’est que mardi 13 juin qu’il a été inhumé au cimetière de Niandakoura.

Informées, les autorités ont vite convoqué une réunion d’urgence au cours de laquelle il a été décidé de dépêcher les forces de l’ordre en vue de militer les dégâts. Aux dernières nouvelles, le calme est revenu sur les lieux grâce à l’intervention des hommes en uniforme.

Nous y reviendrons !

Moussa Koutoubou Condé correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire