Siguiri : les wahhabites dans la rue, protestent contre l’assassinat du prédicateur saoudien, à Mandiana

Suite à l’assassinat mardi dernier du prédicateur saoudien par des inconnus à Kantédougoubalandou, dans Mandiana, des hommes religieux de Siguiri ont protesté mercredi contre ce meurtre. Des musulmans wahbabites (partisans de l’islam rigoriste) ont fait une marche pacifique en réclamant justice. Le groupe était composé de muezzins, imams et élèves, tous pour la révolution de l’islam. C’est à la mosquée de Sékou commissaire qu’ils se sont regroupés en scandant « Alahou akbar ».

Le préfet de Siguiri Elhadj Ibrahima Kalil Keïta a appelé une réunion d’urgence pour tenter d’apaiser les tensions.

« Je vous en prie de rester sur place, ce problème est international. Donc, lorsque j’ai appris cela, je n’ai pas dormi parce que ce n’est pas une petite affaire. Donc restez calmes. On est en train de voir qu’est-ce qu’il faut faire… », promet-il.
Inconsolables, certains religieux très en colère ont cité des bienfaits du défunt prêcheur.

« Ce prédicateur international saoudien a aidé trop la religion musulmane, les écoles franco-arabes, les puits pour les musulmans, les lectures du saint coran, les exposés gratuits dans les villages, tels sont certains actes concrets posés par cet homme de Dieu », clame un admirateur du prêcheur saoudien tué.
Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

(+224)622478601

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire