Siguiri : la route pavée est dans un état lamentable

La première expérience de pavage des routes faite dans la commune urbaine de Siguiri est aujourd’hui dans un état de dégradation très avancé. Si l’espoir de la population de Nougah était de voir cette route bien faite, présentement, c’est le désespoir qui s’installe. Le gouvernement du professeur Alpha Condé a bien voulu penser à la ‘’capitale’’ du RPG Arc-en-ciel en matière d’infrastructures routières. Mais ce défi, jusqu’à présent, reste grand. Ce pavage a une distance de deux kilomètres environ mais il est dans une situation critique. Le pavage de ce tronçon ne fait pas encore deux ans, la circulation y est devenue timide. « Vraiment, on est déçu parce que le pavage de cette route n’a même pas duré, son état devient de plus en plus lamentable. Même la circulation y est rendue très difficile, à cause des trous et nids-de-poule. », a indiqué Mamady Camara, professeur de Philosophie au lycée Roi Hassan II.

En tout cas, la route pavée dans la commune urbaine de Siguiri, après un an, montre aujourd’hui une image de désolation. Pourtant, c’est l’ex-ministre des Travaux publics, Hadja Oumou Camara, avait la charge de contrôler cette activité mais le pari n’a pas été atteint.
Affaire à suivre,.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri (+224)622478601

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire