Siguiri: violences pour le contrôle de la Mairie

Siguiri, la ville minière très plus peuplée de Guinée vit sous tension depuis l’annonce de l’installation des délégations spéciales dans le pays. Dans ce fief traditionnel du Rpg-Arc-en-ciel (parti au pouvoir), le maire de la commune urbaine est toujours là. Il ne part pas. Malgré les injonctions du pouvoir -notamment du ministre de l’Administration du territoire Bouréma Condé-. Depuis la semaine dernière, le bras de fer a repris de plus belle entre partisans de Aboubacar Sidiki Traoré (président actuel de la délégation spéciale) et ceux de Sékou Magassouba -soutenu par l’influent Sékou Savané. Après l’échec d’installer vendredi le nouveau président de la délégation spéciale par le préfet Ibrahima Kalil Keita, ce lundi matin, on apprend que Sidiki Traoré a été agressé et blessé. Contacté, le préfet de la ville a confié à Mediaguinee qu’une « réunion est en cours ». Mais, n’en dira pas plus. « Rappelez-mois plus tard », a dit M. Keïta. Aucun camp n’est joignable où moment où nous mettions cet article n ligne. Nous y reviendrons…

Par Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire