SMB/Winning/ Une collaboration tripartite réussie dans le village de Kandomba pour un développement local durable : l’installation d’une plateforme multifonctionnelle 

Le village de Kandomba (District de N’Daghara, Commune rurale de Tanènè, Préfecture de Boké), localisé au cœur des activités minières du Consortium SMB/Winning et de son partenaire amodiataire, la société Alliance Minière Responsable (AMR), vient de se voir doter d’un équipement à des fins de transformation agricole et artisanale, appelé Plateforme Multifonctionnelle (ou PTFM).

Ce projet entre dans le cadre des actions du Consortium promouvant le développement local durable intégré à son développement minier.  Il résulte ici d’une collaboration tripartite réussie entre le Consortium SMB/Winning, son partenaire AMR, le programme d’appui à l’Amélioration de la Gouvernance des Redevances Minières (AGREM), notamment soutenu par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), financeur et pilote de ce projet et la communauté de Kandomba, également contributrice et désormais propriétaire et gérante de l’équipement.

La cérémonie de remise officielle de ladite plateforme s’est déroulée mercredi, 12 septembre 2018 dans la localité bénéficiaire.

C’était en présence des autorités locales, des représentants de la Direction générale du Consortium, des services techniques régionaux et préfectoraux, de représentants de la société civile ainsi que les bénéficiaires de Kandomba.

Une PTFM consiste typiquement en un assemblage de plusieurs modules électromécaniques alimentés par un moteur. Celle de Kandomba comporte 3 modules permettant le décorticage de riz, la mouture (de riz, maïs et manioc) et la soudure à l’arc. L’intérêt est d’améliorer les rendements de transformation agricole et de production artisanale du village et en conséquence de générer des revenus. L’implantation d’un projet de PTFM ne se limite pas seulement à l’installation de l’équipement en lui-même, mais également à la constitution et à la formation d’un comité de gestion et de maintenance. Ainsi à Kandomba 6 femmes et 3 artisans locaux ont été formés et seront régulièrement suivis et évalués par les experts du programme AGREM et les responsables communautaires du Consortium. L’objectif visé est une utilisation durable et autonome de l’équipement par la communauté elle-même.

Selon le représentant d’AGREM, Sayon Camara, « Le projet qui se chiffre à 95 millions 183 mille 500 francs guinéens, s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, ceci, à travers la création et la promotion d’activités génératrices de revenus, notamment destinées à l’autonomisation des femmes et des jeunes dans les zones d’exploitation du Consortium et ses partenaires ».

Pour sa part, le directeur des relations communautaires de la SMB, Wu Qiong, a mentionné que la présente plateforme contribue non seulement au renforcement des relations entre le Consortium et les communautés riveraines mais aussi à la mise en œuvre des projets pour booster le développement local.

A la cérémonie, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Boké, Jean Béavogui a salué le bien fait du Consortium avant de déclarer : « Nous remercions les partenaires chinois et leurs partenaires pour cette œuvre gigantesque destinée à promouvoir la paix dans les zones minières de Boké…»

Il a aussi, invité les membres du Comité féminin de gestion institué à cet effet, à veiller « aux grains » pour mériter la confiance des bailleurs.

Cette initiative est la deuxième du genre dans la zone d’exploitation minière d’AMR puisqu’il y a 6 mois un équipement similaire était inauguré à Taloglog-Samanya (Commune Urbaine de Boké).

D’autres initiatives en faveur d’un développement local durable sont attendues suite aux différents accords de partenariat que le Consortium SMB/Winning vient de signer avec AGREM

Mamadouba Camara, Boké

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire