Société civile: ‘’la retraite stratégique du CNOSCG se tiendra les 3, 4 et 5 décembre prochain à Kindia’’, annonce Dr Dansa Kourouma

Dans le cadre du renforcement de ses capacités opérationnelles, le conseil national des organisations de la société guinéenne (CNOSCG) organisera du 3 au 5 décembre 2016, ‘’une retraite stratégique’’ dans la ville des agrumes (Kindia). L’annonce a été officiellement faite ce lundi 28 novembre par le président du CNOSCG, Dr Dansa Kourouma.

Selon lui (Dr Dansa Kourouma), il s’agit de la deuxième retraite depuis la création du conseil en 2004. ‘’La première retraite s’est tenue en 2007 après les évènements de janvier et de février et la deuxième retraite est en perspective pour la fin d’année 2016. Je précise que cette retraite faisait parti des directives qui ont été données lors de la dernière assemblée générale, mais également le plan d’urgence que le bureau exécutif national s’est assigné’’, dira-t-il, avant d’annoncer ce qui sera concrètement fait au cours de cette retraite.

‘’Alors, la retraite consiste à interroger les fondamentaux du conseil national. Je veux parler des textes juridiques, la vision, la mission et les orientations stratégiques de l’organisation pour que l’organisation puisse interroger son environnement interne et externe pour analyser ses forces, ses faiblesses, ses opportunités, les menaces et risques. L’ensemble de ces analyses ou de ces études stratégiques seront dirigées par une expertise internationale. Il y a un consultant qui viendra de la sous-région et qui est déjà recruté et ce consultant travaillera avec les partenaires, les organisations membres, les démembrements et les membres du bureau national pour sortir des réflexions pertinentes basées sur une analyse des forces et des faiblesses, mais aussi des opportunités et des risques. Pour que l’organisation au finish, se repositionne par rapport à son environnement comme une organisation qui défend les citoyens, qui fait la promotion de l’Etat de droit, mais aussi une organisation qui apporte sa contribution pour le développement durable de la Guinée. Ceci est important parce qu’il y a beaucoup d’amalgames dans l’espace société civile aujourd’hui. Nous, nous avons voulu étant les initiateurs même du concept société civile en Guinée marquer notre propre autocritique pour que des solutions durables soient retrouvées pour que l’organisation ne tombe plus dans les travers que nous avons connus il y a un passé très proche’’, précise-t-il , avant d’indiquer :

‘’Nous allons également au cours de cette retraite valider un document de diagnostic, adopter un plan stratégique sur les quatre années à venir (2017-2020) valider et adopter le manuel de transparence et de redevabilité et enfin le plan de communication. L’ensemble de ces documents permettront à l’organisation de renforcer sa gouvernance institutionnelle pour que nous fonctionnions désormais comme une institution publique. Donc une institution qui rend compte à la population et à ses mandants. C’est la finalité recherchée dans cette retraite.

Poursuivant, il a annoncé que son institution est accompagnée dans cette retraite par un partenaire sûr. ‘’Je précise déjà que cette retraite est réalisée grâce à l’appui de la fondation d’OSIWA. OSIWA qui a depuis 2004, pensé que le CNOSCG devrait se positionner dans un environnement sociopolitique qui est difficile et d’apporter les meilleures réponses des questionnements posés par les populations. Parce que notre raison d’être est d’apporter des réponses aux questions qui n’ont pas de réponses. Et quand l’Etat n’apporte pas les meilleures réponses, l’alternative c’est la société civile qui travaille avec les populations à la base, des organisations communautaires et des organisations sociales pour apporter des meilleures réponses. Donc, une organisation qui n’a pas d’orientation stratégique crédible, c’est une organisation qui ne peut pas évoluer vers le progrès’’, conclut-il.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30      

Print Friendly, PDF & Email



One thought on “Société civile: ‘’la retraite stratégique du CNOSCG se tiendra les 3, 4 et 5 décembre prochain à Kindia’’, annonce Dr Dansa Kourouma

Laisser un commentaire