Connect with us

A la Une

Le syndicat du Port autonome de Conakry souhaite une augmentation de 20% sur le salaire à partir de janvier

Published

on

La demande a été exprimée à la faveur de la commémoration de la fin de l’année 2018, organisée ce lundi, 31 décembre dans l’enceinte du port en présence de la nouvelle direction.

Par la voix de leur porte-parole, Sory Magassouba, les travailleurs du Port autonome de Conakry (PAC) ont tout d’abord exprimé leur souhait d’obtenir la version originale du contrat de gestion signé entre l’Etat guinéen et la société Turque Al Barack pour, disent-ils, comprendre et mieux apprécier son contenu afin de l’expliquer clairement aux travailleurs pour son acceptation.

« Votre arrivée à la tête de notre institution en tant qu’ancienne de la boîte a permis de décrisper l’atmosphère au sein de notre société ce, malgré l’hypocrisie des uns et des autres. Avec vous Madame Helène Savané, l’espoir est permis car vous êtres en train de gérer les choses avec bon sens. A votre actif, vous êtes parvenue à desceller les différents comptes bancaires du PAC qui étaient jusque là flous pour les travailleurs, octroyer une prime pour le bien-être de vos employés, le payement du salaire du mois de décembre et du 13èmemois à vos travailleurs   », a souligné le porte-parole du syndicat du PAC.

Poursuivant, Sory Magassouba a suggéré à la direction générale de la création d’une structure consacrée à la recherche, à l’innovation et au développement au sein de l’institution, de s’investir pour la formation et le perfectionnement des cadres et agents dans le but de renforcer leurs capacités professionnelles.

« Les travailleurs me chargent Mme la directrice générale de vous transmettre  quelques unes de leurs doléances notamment la poursuite de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail  en procédant à une augmentation de 20% sur le salaire à partir du mois de janvier 2019, l’accompagnement des travailleurs auprès des institutions bancaires pour l’obtention des prêts pour logement,  préserver les empois et garantir le caractère du patrimoine national que représente le port autonome de Conakry, nous resterons vigilants et mobilisés contre toute atteinte à ces deux facteurs », a martelé Sory Magassouba.

Pour sa part, le directeur des ressources humaines du PAC, Fabilan Dansoko a remercié et félicité la nouvelle direction générale pour les efforts consentis pour la mise en œuvre rapide d’un cadre de dialogue et de concertation sincères entre la délégation syndicale et l’équipe dirigeante.

Selon lui, le port de Conakry compte 698 travailleurs dont 123 femmes, de ce fait la direction des ressources humaines mesure la responsabilité qui lui incombe au quotidien car pour atteindre la compétitivité et l’attractivité escomptées, les travailleurs doivent bénéficier des conditions de vie et de travail adéquates.

« Les travailleurs du PAC sont désormais rassurés de la bonne volonté de votre équipe d’impulser une nouvelle dynamique  en vue du développement et de la modernisation qui permettent au port de Conakry d’être attractif et compétitif.

Nous sommes satisfaits des vos initiatives notamment la révision des dispositions du règlement intérieur et l’accord maison, le démarrage des audits concourant au développement du capital humain à travers la formation et le perfectionnement des agents et cadres aussi bien en Guinée qu’à l’extérieur.

Egalement, la révision des relations de travail entre le PAC et la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale pour une meilleure couverture sociale des employés, la mise en place d’un système de gestion biométrique des travailleurs et la mise en œuvre d’un plan de carrière pour le personnel sans lequel il n’ y a pas d’avancement et de progrès pour les travailleurs », a fait savoir le DRH du PAC.

En réponse, la Directrice générale Helène Savané a exprimé sa reconnaissance et sa gratitude pour la confiance et le soutien que les uns et les autres ont manifestée à son égard depuis sa prise de fonctions.

« La modernisation et le développement du port doivent être l’objectif de tout le monde, pour ce faire je vous exhorte à servir en toute intégrité notre institution.

Je vous donne l’assurance d’œuvrer pour non seulement préserver tous les emplois et poursuivre sans relâche à mobiliser les ressources nécessaires devant permettre à la satisfaction de l’ensemble de vos préoccupations », a promis la directrice générale.

Boriko Diallo

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook