Connect with us

Faits divers

Tangaly (Tougué): une fille de 10 ans violée par trois jeunes de retour d’une boîte de nuit

Published

on

Dans la nuit du mercredi à jeudi 2 Août 2018, c’est une fille de 10 ans qui été victime de viol dans le Sous-préfecture de Tangaly, préfecture de Tougué. Selon la mère de la victime, Tiguidanké, l’acte s’est produit lorsque sa fille revenait d’une soirée dansante, avant de préciser qu’elle souffre énormément aujourd’hui.

‘’C’est trois jeunes originaires de Tangaly qui ont agressé sexuellement ma fille à l’aube lorsqu’elle quittait la boîte de nuit. Elle n’étudie plus, mais c’est une apprentie couturière et elle est âgée de 10 ans. Actuellement elle est à l’hôpital et elle souffre énormément. Même bougé son corps, elle ne peut pas actuellement’’, nous a-t-elle confié.

Déjà, une enquête à été ouverte nous informe-t-on pour retrouver les incriminés dont deux étaient introuvables. ‘’Exactement trois jeunes de Tangaly ont violé une fille dans la nuit d’hier à Tangaly centre. Elle était allée danser dans une boite de nuit. Pour un début, un jeune a été arrêté il est à la gendarmerie. Maintenant on est en train de rechercher les autres. Le premier jeune arrêté à nié les faits, mais nous allons poursuivre les enquêtes pour situer les responsabilités. La fille est à l’hôpital et après nous allons les confronter pour savoir d’avantage qu’est-ce qui s’est passé », précise Abdoulaye Baldé.

Aux dernières nouvelles, on apprend que les deux autres jeunes qui étaient en fuite ont été arrêtés et sont détenus à la gendarmerie de Tangaly pour être traduit devant la justice.

Affaire à suivre

Par Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé. 

+224 620 44 25 83

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
3 Commentaires

3 Comments

  1. hadja Kane Diallo

    3 août 2018 at 1 h 15 min

    vous avez dit une fille de 10 ans en boîte de nuit ? verifiez. sinon je dirais où va t-on ? ce n’est pas une fille mais une enfant une fillette. honte à ses parents si l’âge est 10 ans au lieu de 20 ans.

  2. Observateur

    3 août 2018 at 8 h 17 min

    Vraiment triste et désolant.Comme si le viol à tendance à devenir un fait banal.IL punir avec rigueur les coupables. Qu’ils aient une punition exemplaire.
    Quand aux parents, une jeune fille de 10 ans seule la nuit et dans une boite de nuit, c’est pas responsable.

  3. Diallo

    3 août 2018 at 11 h 03 min

    C’est écoeurant et désolant comme le viol est banalisé à ce point au foutah.je souhaite prompt rétablissement à la petite mais les parents ont une part de responsabilité,car on peut pas laisser une fillette de 10 ans aller dans une boîte de nuit,c’est révoltant.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook