Connect with us

Societé

Transports : les wagons débarqués à Conakry présentent un état presque neuf

Published

on

Contrairement à la polémique qui avait été nourrie à leur sujet, il y a quelques semaines, à l’occasion de leur acquisition et qui avait traité de vieilleries, de wagons défectueux, les quatre voitures qui ont été débarquées, récemment au port de Conakry présentent un tout autre état, presque neuf et sans anomalie apparente.

Déclassées en Suisse en 2015 en raison d’une nouvelle législation de l’Union Européenne qui a exigé, à l’intérieur des voitures de train des places pour personnes à mobilité réduite, ces wagons seraient encore en circulation. A l’intérieur, on y voit un tableau des horaires du trafic de 2016.

Des sièges propres et sans aucune agression, des carrosseries sans efflurure, une remise à neuf qui datent de 2015, pour des voitures à écartement métrique dont de nouvelles ne se construisent plus aujourd’hui dans le monde, il est à croire que c’est un très bon marché qu’a fait le Ministère des Transports.

Acquis pour un montant de 4.000 € les quatre voitures pour le complément d’une ram qui compte dix et pour une capacité d’embarquement de près de 5.000 voyageurs d’un trait, le trafic de ce train contribuera fortement à réduire les problèmes de mobilité des usagers de la ligne Conakry-Dubréka.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook