Très critiqué, Taliby Sylla réplique : ‘’si c’était l’argent, on ne serait pas venus parce que j’avais un salaire de plus de 3 mille dollars par mois’’

Très critiqué ces derniers temps pour sa gestion de l’électricité en Guinée, le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, entouré du coordinateur général d’Electricité de Guinée (EDG), était face à la presse lundi pour sa version sur les coupures de courant. Au cours de cette conférence, Dr Cheick Taliby Sylla a indiqué que « si c’était l’argent qu’on venait chercher, on ne serait pas venus. Parce que j’avais un salaire de plus de 3 mille de dollars par mois ».

« Quand le président Alpha Condé est devenu président de la Guinée, il s’est fixé comme objectif d’électrifier Conakry. Il a demandé aux ingénieurs, moi (ministre Cheick Taliby Sylla, ndlr) je n’étais pas ici en ce moment, je travaillais à l’OMVS. Le président a demandé aux cadres qu’est-ce qu’on peut maintenant pour pouvoir donner de l’électricité aux populations de Conakry ? C’est en moment que le projet Kaléta est sorti des tiroirs. Et en ce moment qu’on lui a proposé de construire des centrales thermiques en six mois, il y a de  l’électricité. Il a cru aux cadres qui lui ont fait ces propositions. Vous avez entendu parler de l’adjonction thermique de 100 mégawatts de l’ASPERBRAS et d’autres sociétés. 130 millions de dollars engagés pour gérer ces mégawatts d’énergie. C’est la faute à qui ? Si certains cadres véreux n’ont pas fait correctement leur travail », a-t-il rappelé..

Et de poursuivre : (…) C’est pourquoi, nous  on a été sollicités depuis l’OMVS à Dakar  pour venir  piloter le projet de Kaléta. Donc, si c’était l’argent qu’on venait chercher, on ne serait pas venus parce que j’avais un salaire plus de 3 mille dollars par mois. Mais par patriotisme, on a accepté de venir dans notre pays pour construire ce barrage-là ».

Selon lui,  ce barrage a été construit dans les règles de l’art avec le modernisme. « Mais, c’est un barrage au fil de l’eau. Il y a de l’eau, ça tourne et la preuve, pendant la saison pluvieuse, il y a le courant 24h/24 », a rappelé le ministre de l’Energie et de l’hydraulique.

Yaya  Dramé

628 38 05 76

 

 

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire