Connect with us

Tribune

[Tribune] Attention ! L’abandon des poursuites judiciaires contre Diallo Souleymane n’est pas une victoire !

Published

on

Curieusement, depuis l’annonce de la levée du contrôle judiciaire contre le patron du groupe de presse « Lynx-Lance », Diallo Souleymane, des commentaires et autres réactions ont envahi la toile pour entre autres se satisfaire et s’octroyer la victoire d’un combat qui ne fait que commencer.

A la place de cette réjouissance « prématurée », cette décision de la justice guinéenne devrait, à mon avis, constituer un motif d’encouragement et d’engagement chez les hommes de médias que nous sommes, puisque le combat est loin d’être gagné, d’autant plus que les autorités de Conakry sont plus que jamais décidées à réduire la presse indépendante en silence.

La levée de ce contrôle judiciaire était une obligation pour notre justice qui a manqué de dire le droit, préférant violer de manière flagrante la loi L 002 portant sur la liberté de la presse en République de Guinée. C’est plutôt la honte pour l’appareil judiciaire guinéen qui, une fois encore, a montré ses limites, que dis-je ? plutôt sa dépendance étant à la solde des gros bonnets du pouvoir central.

Ceci dit, le combat pour la liberté effective de la presse en République de Guinée devrait être une préoccupation de tous les citoyens épris de paix et de justice, surtout les hommes de médias (victimes) qui sont condamnés à la solidarité pour espérer une victoire. Et pour que cette solidarité soit effective, la vigilance devrait être de mise pour identifier tous les infiltrés qui affectent l’unité de cette PRESSE. Chères consœurs et chers confrères, c’est la clef de ce défi, car nos voix et nos plumes sont menacées au sens fort du terme.

Thierno Oumar Diawara, journaliste / thiernod@guineerealite.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités