Connect with us

Societé

Tribune/Thierno Monénembo, ce monument aux pieds frêlétiques à la solde d’une opposition inconséquente (Domani Doré)

Je lui apprends à Monsieur Monénembo qu’en exprimant ouvertement son adhésion à l’UFDG, il quitte la liste des vierges iconiques de la République.

C’est à dire qu’il nous prive ainsi de son impartialité qui nous tenait tant à cœur.

Oui ! En quittant cette short liste de personnalités qui à l’image de nos sélections nationales, fédèrent nos cœurs et nous unissent vers le bon sens de leurs sages paroles, il m’envoie désolée, mais pas triste. Car c’était juste un masque qui tombe.

Heureusement que des hommes et des femmes de valeurs, ils en restent encore sous nos cieux. Je me permets de citer Mon Seigneur Robert Sarah Cardinal …

Alors qu’il arrête d’user de sa fine plume qui est désormais souillée de son incapacité à se dissocier d’un militantisme ethnostratégique, oubliant bien malheureusement sa nationalité si précieuse à l’étranger pour l’image du Rouge Jaune vert.

Hélas ! Rien de ce qu’il apportera désormais comme contribution intellectuelle ne saura parler à une génération, celle qui assume son militantisme, celle qui sait faire le distingo entre la conviction et la partisanerie ethnographique.

Malheureusement il est aujourd’hui un guinéen qui se soucie moins de sa Patrie en faveur de son Parti et démontre chaque jour qui passe, qu’il est tout sauf fédérateur.

Je m’exprime avec beaucoup de peine et de désenchantement quand il s’agit de ce monument aux pieds frêlétiques à la solde d’une opposition inconséquente.

Le Débat en cours sur l’opportunité d’une nouvelle constitution interpelle tous dans le respect des opinions diverses et non ceux et celles qui n’ont de production que celle rabaissant leur prétendue patrie qu’ils défendent.

En usant d’un style d’écriture entre satire et je ne sais quoi, il se permet lamentablement de cracher sur l’histoire d’une génération de Chefs d’Etat qui résument au travers eux, l’histoire d’un peuple vieux de 60 ans qui méritent un regard bienveillant mais surtout respectueux en dépit des vacillements.

Je m’en vais vous dire, que plus jamais nous ne permettrons à n’importe quel laquais gratifié par l’occident de venir marcher sur la noblesse de notre nation.

Qu’il le sache Monénembo, des excuses ne suffiront pas !

Domani Doré, Philosophe, Ancienne Ministre et conseillère communale ;

Domani Doré

Guinée Audacieuse

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Eddy

    8 juin 2019 at 3 h 38 min

    De n’importe quoi!

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook