«Un tailleur, une machine»: le direteur général adjoint du FMI visite les chantiers du projet à Ratoma

Le directeur général adjoint (DG-A) du Fonds Monétaire International (FMI), Mitsuhiro Furusawa, en compagnie de ministre guinéen de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune (JEJ), Moustapha Naïté, a visité vendredi, 16 septembre 2016, dans la commune de Ratoma, les chantiers de réalisation du projet novateur et d’insertion socioprofessionnelle des jeunes, «Un tailleur, une machine».

Cette visite s’inscrit dans le cadre l’évaluation de l’état d’avancement des travaux engagés par le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune (MJEJ) depuis le 12 août 2016, à l’occasion de la Journée Internationale de la Jeunesse.

Dans son intervention, le ministre de la JEJ, Moustapha Naïte a fait savoir, que «ce projet d’apprentissage et d’incubation du métier de la confection, dont le slogan est ‘’Un tailleur une machine’’, est une initiative présidentielle qui cherche à valoriser les compétences guinéennes, renforcer les capacités de la jeunesse du pays et valoriser l’artisanat guinéen».

Le ministre a rappelé, que le président l’a toujours dit, «consommons ce que nous produisons». Il a ajouté : «Notre ambition à travers la filière de textile, est que nous puissions créer de l’emploi pour nos jeunes, mais aussi que nous puissions participer à l’essor économique guinéen».

Pour les bénéficiaires, «ce projet est une première en Guinée, et qui les rassurent d’avantage au vu du nombre de chômeurs dans le pays».

Cent machines et accessoires sont disponibles au compte de ce projet d’apprentissage et d’incubation du métier de la confection. Et le recrutement des premiers apprentis est en cours, a-t-on noté.

AGP

Print Friendly, PDF & Email



One thought on “«Un tailleur, une machine»: le direteur général adjoint du FMI visite les chantiers du projet à Ratoma

  1. Observateur

    Mais c’est pas une nouveauté en Guinée d’avoir un centre d’apprentissage de couture!!! La premiere Republique l’avait installer partout dans le pays!!!La particularité cette fois ci c’est que le senegalais Mamadou Sall qui a inspiré Naité ne l’a pas fait pour rien,il veut faire venir des chinois dans son pays le Senegal pour installer une Usine de Filature et il a besoin de marché pour vendre.Comme en guinée les decideurs manquent d’inspirations et aime les projets bidons,le RENARD à trouver son CORBEAU…Un tailleur une Machine et commande de Fil pour coudre.

    Repondre

Laisser un commentaire