Urgent: trois membres du bureau de l’Inidh attaquent leur président Mamady Kaba devant la Cour constitutionnelle

Trois membres ddu bureau de  l’Institution Nationale Indépendante des Droits humains (Inidh) dirigée par Mamady Kaba ont saisi vendredi dernier la Cour constitutionnelle pour un verdict. Pourquoi ?

« Face à la violation répétée flagrante de notre président [de l’INIDH]  de la loi organique 008 et du règlement intérieur,  les trois membres du bureau sur les cinq ont saisi la cour constitutionnelle pour obtenir un verdict », a répondu Oumar Guissé, vice-président de l’institution chargé des relations avec les institutions de la République.

Le vice-président chargé de l’Administration Boubacar Yacine Diallo (doyen), le vice-président chargé des relations avec les institutions de la République et le rapporteur général Fatoumata Morgan en sont les signataires.

Interrogé sur le silence du président de l’institution Mamady Kaba, M. Guissé indique que son président n’a jamais réagi à leur courrier. « On a fait une requête à la Cour constitutionnelle contre lui. On lui a envoyé une lettre par rapport à ces violations, il n’a pas répondu. Et notre dernier recours, c’est la Cour Constitutionnelle. »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire