VIDEO. Hommage aux policiers tués: Un policier refuse de serrer la main à Hollande et à Valls

L’homme explique avoir décliné ce salut officiel car « la police manque de moyens ». Manuel Valls a indiqué qu’il «pouvait comprendre» ce geste…

La scène est furtive. Après avoir rendu un hommage solennel et poignant au couple de fonctionnaires de police assassiné lundi à Magnanville (Yvelines), le président de la République et le Premier ministre ont enchaîné ce vendredi matin les poignées de main pour saluer les nombreux policiers présents à la cérémonie à Versailles.

Un des policiers présents, vêtu d’un costume gris, a catégoriquement refusé de tendre la main à François Hollande et à Manuel Valls.

Sur les images captées par les chaînes de télévision, on aperçoit cet homme, se tenant droit comme un « i » sur ses béquilles, refusant de saluer le chef de l’Etat et le chef du gouvernement.

Les images le montrent même en train de faire « non » de la tête alors que Manuel Valls arrive à son niveau. On voit ensuite le Premier ministre engager la conversation avec lui pour tenter de comprendre la colère du policier.

« La police manque de moyens »

L’homme, un policier en civil, a ensuite justifié son geste, hors caméra, auprès de plusieurs médias. « Il y a trop de problèmes dans la police, on en a ras le bol », a-t-il déclaré à un journaliste de TF1, ajoutant : « A Mantes-la-Jolie, nous avons trois véhicules pour 40 policiers ». « La police manque de moyens », a également déclaré le policier à une journaliste de France 2.

20minutes

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire