Voici pourquoi les chemises d’hommes et de femmes ne se boutonnent pas du même côté

Aviez-vous déjà remarqué que les boutons ne se situent pas du même côté selon qu’il s’agisse d’une chemise d’homme ou de femme?

De manière générale, les boutons se situent à droite sur les chemises des hommes et à gauche sur les chemises des femmes. Une particularité stylistique qui dure depuis au moins 1850 et qui trouve ses origines dans l’histoire. Le site Cosmopolitan propose 6 théories qui pourraient expliquer cette différence.
1. La théorie de l’allaitement
Selon cette théorie, les boutons de chemises sont placés à gauche chez les femmes afin que celles-ci puissent plus facilement déboutonner leur chemisier lorsqu’elles doivent allaiter. La majeure partie de la population étant droitière, le fait de placer les boutons à gauche sur les blouses des femmes permet de garder une main libre pour tenir le bébé. Un peu sexiste mais pratique.
2. Une histoire de chevaux
À l’époque, les femmes montait en amazone. Classiquement, les jambes étaient du côté gauche du cheval. Des boutons à gauche sur la chemise permettaient au vent de s’infiltrer moins facilement sous la blouse de ces dames.
3. Pour les domestiques?
C’est sans doute l’une des théories les plus controversées. Certains prétendent que les boutons ont été placés à gauche sur les chemises des femmes car les plus riches d’entre elles ne s’habillaient pas toutes seules mais étaient aidées par une domestique. Une théorie qui a néanmoins deux objections principales. Les hommes nantis étaient aussi aidés pour s’habiller et il semblerait peu probable que ce genre d’habitude ait été adoptée uniquement pour rendre la vie plus facile aux domestiques.
4. Les hommes et les armes
Certaines théories avancent que les boutons sont placés à gauche sur les chemises des hommes à cause du port d’armes. Ainsi, ces messieurs pouvaient déboutonner leur chemise de la main gauche tout en tenant leur arme de la droite. Elémentaire.
5. La faute à Napoléon
Il s’agirait ici d’une basse vengeance. Les femmes se moquant de la « main dans le gilet » de Napoléon, celui-ci aurait ordonné que les chemisiers des femmes soient boutonnés de l’autre côté afin qu’elles ne puissent plus se moquer de lui. Sans doute la plus farfelue des théories (mais aussi la plus drôle).
6. Des raisons purement sexistes?
En 1894, le psychologue Havelock Ellis écrivait que les chemises des femmes comportaient des boutons à gauche en signe de leur infériorité « dans la force, la rapidité et la précision du mouvement ». Selon lui, les femmes ont des compétences motrices moindres car elles ont besoin d’aide pour s’habiller.
Une autre théorie veut que les industriels aient fait cette différence afin de distinguer les vêtements des hommes et des femmes à une époque où celles-ci étaient en train de s’émanciper et portaient volontiers des habits masculins.

7sur7

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire