Connect with us

Divers

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Les membres de l’Union des Forces Démocratiques (UFDG), à leur tête Cellou Dalein Diallo, ont sorti ce jeudi, 4 avril, une déclaration dans laquelle ils expriment leur volonté de continuer à siéger à l’assemblée nationale. Déclaration…

Considérant que la durée du mandat parlementaire est de cinq ans en Guinée, conformément aux dispositions des articles 60 de la constitution, 119 de la Loi organique portant Code électoral et 2 de la Loi organique portant règlement intérieur de l’Assemblée nationale ; 

Considérant que les députés de l’Assemblée Nationale élus le 28 septembre 2013, après l’accord politique du 03 juillet 2013, ont été installés le 13 janvier 2014 et que leur mandat a expiré le 13 janvier 2019 ; 

Considérant la prorogation déjà actées du mandat en cours au-delà de délai constitutionnel de cinq ans ; 

Considérant en outre que l’article 2 de la Loi organique portant règlement intérieur de l’Assemblée nationale prévoit que les députés restent en fonction jusqu’à l’installation de la nouvelle assemblée nationale ; 

Considérant que la non organisation des élections législatives à bonne date est liée au fait le calendrier tel qu’il déroule des lois électorales n’a pas été respecté par le gouvernement et la CENI ; 

Considérant que l’opposition Républicaine a organisé de nombreuses manifestations pacifiques pour obtenir le respect du calendrier électoral ; 

Considérant la répression sauvage de ces manifestations pacifiques de l’opposition Républicaine en dépit du bien-fondé de leurs revendications ; 

Considérant que si la prorogation du mandat de députés à une base légale, celle de la prorogation du mandat présidentiel n’en n’a aucune, et aucune, et qu’il n’a aucun lien entre les deux mandats ; 

Considérant que la prorogation du mandat de députés au-delà du délai constitutionnel est défaite pour éviter un vide juridique et constitutionnel, c’est-à-dire pour éviter ou empêcher le président de la République de légiférer par Ordonnance ; 

Considérant que l’amélioration du dispositif juridique et constitutionnel des élections se fait au Parlement, il va sans dire que les prochaines élections législatives et présidentielles se préparent aussi à l’Assemblée nationale, de même que le débats parlementaire relatif à une éventuelle révision constitutionnelle ; 

Au regard de tout ce qui précède, la Direction National de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) décide que ses députés continueront de siéger à l’Assemblée Nationale jusqu’à nouvelle ordre. 

Que cette décision de siéger a été prise après une large consultation avec la base, au niveau des militants et sympathisants, ainsi que des Instances du Parti. Elle résulte aussi d’une concertation avec les membres de l’opposition Républicaine, plusieurs autres partis politiques membres de l’opposition parlementaire et extraparlementaire.

L’Union des forces démocratique (UFDG) entend utiliser tous les moyens légaux pour obtenir l’organisation de ces élections législatives dans les meilleurs délais.

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter