Wanindara : le policier grièvement touché à la tête n’est pas mort (Koundouno)

Un policier donné pour mort depuis des heures serait encore vivant selon Sékou Koundouno de la Cellule Balai Citoyen qui a joint jeudi Mediaguinee. Pour M. Koundouno, le policier a été effectivement lynché à Wanindara, en haute banlieue de Conakry par une foule de jeunes alors qu’il était seul et touché violemment à la tête.

« Il n’est pas mort. ça s’est passé devant moi. J’étais sur les lieux, on ne m’a pas raconté. A l’instant là, je suis avec le patron des unités d’intervention. Il n’a pas été égorgé il s’est fait isoler, la foule l’a lynché mais il a été récupéré par ses amis. transporte d’urgence à l’hôpital militaire du camp Samory où il suis des soins intensifs. Il a été quand même gravement blessé à la tête. On dirait qu’il a été cogné par un caillou. C’est un brigadier chef nommé B.C », confie la patron de Balai citoyen.

Issa

Print Friendly, PDF & Email



One thought on “Wanindara : le policier grièvement touché à la tête n’est pas mort (Koundouno)

Laisser un commentaire