12 septembre 2020-12 avril 2021 : 7 mois déjà

Print Friendly, PDF & Email

Très chers compatriotes,

Dans quelques jours, j’entamerai avec vous le mois saint de ramadan.
Il est pour tout musulman l’acte baptismal de sa foi envers Allah, le créateur.
Les voeux de paix, de solidarité, et d’une véritable réconciliation couvriront mes prières tout le long de ce mois béni.

Depuis la prison, l’idée d’une Guinée nouvelle, me revient de façon rébarbative.
Une Guinée débarrassée du chômage larmoyant des jeunes, de cette pauvreté que l’on qualifie de tragédie.
Une Guinée où la justice constitue le fer de lance des libertés et des réussites.

Dans cette lutte qui est en réalité une aspiration profonde du peuple, je serai prêt à porter n’importe lequel des sacrifices sur mes frêles épaules.
Je vous demande d’être optimiste, de croire en vous et en la Guinée.
Tôt ou tard la démocratie triomphera.

La jeunesse guinéenne doit impérativement s’affranchir du joug ethnique pour espérer relever les défis de ce pays et profiter de sa diversité sociale et culturelle.

Bon mois de jeûne à tous et qu’Allah accepte toutes nos prières!

SOULEYMANE CONDE, président de la Diversité Républicaine de Guinée(DRG),
détenu pour ses opinions à la maison centrale de conakry.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.