Habitat : c’est parti pour les travaux du projet d’adressage de la ville de Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Ce vendredi 14 septembre 2018, le secrétariat général à la présidence des services spéciaux chargé de la lutte contre la drogue et les crimes organisés a accueilli à son siège Elhadj Thierno Ousmane Diallo, Ministre d’Etat au Tourisme et à l’Artisanat, représentant le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma en déplacement et le Ministre du Budget, Monsieur Ismaël Dioubaté pour le lancement officiel du projet d’adressage de la ville de Conakry.

A l’entame, le Colonel Moussa Thiégboro Camara, Secrétaire général des services spéciaux  chargé de la lutte contre la drogue et les crimes organisés a souhaité la bienvenue à ses deux hôtes et, a indiqué la détermination de son service à accompagner les activités d’adressage de la ville de Conakry qui se réalise sous les instructions du Président de la République, son Excellence le Pr Alpha Condé.

A son tour, au nom du ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma, Elhadj Thierno Ousmane Diallo, Ministre d’Etat au Tourisme et á l’Artisanat, a tenu un discours dont la teneur est la suivante :

‘’Mesdames et Messiers les membres du Gouvernement, Monsieur le Secrétaire Général des Services spéciaux chargé de la lutte contre la drogue et les crimes organisés, Monsieur l’Administrateur des Grands projets, Mesdames et Messiers les hauts cadres de l’administration.

Notre rencontre de ce matin s’inscrit dans le cadre du lancement d’un projet d’adressage, qui a pour objectif principal d’offrir aux usagers un nouveau repérage urbain plus moderne, devant aboutir á la dénomination des voies et qui connaitra dans sa phase actuelle les opérations de localisation et de codification des bâtis et des non bâtis. Instruments destinés à localiser les éléments urbains, l’adressage est le premier équipement par excellence d’une agglomération.

Nous souhaitons que ce projet puisse permettre aux populations, de participer pleinement à la promotion des nouvelles technologies de repérage cartographiques comme le GPS et Smartphone etc, outils privilégiés pour l’amélioration des impacts positifs de l’adressage urbain en terme d’efficacité des activités liées à la protection civile et à la sécurité des personnes et des biens, à la gestion des infrastructures urbaines et des patrimoines immobiliers publics et privés, ainsi qu’aux prestations de services par l’ensemble des acteurs de l’économie nationale.

Pour ce faire et en rapport avec les populations, l’Etat œuvre à établir un consensus citoyen sur le modèle d’adressage á appliquer dans nos agglomérations.

Les multiples enjeux liés à l’adressage exigent au premier abord qu’il soit efficace, de manière que tout citoyen puisse être en mesure de donner le nom de la rue et numéro de son domicile.

L’adressage est une composante essentielle du vaste programme de rénovation urbaine de la ville de Conakry et des villes de l’intérieur du pays, initié par Son Excellence le Pr Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat à l’instar des autres programmes de développement économique et social.

En associant les services techniques de l’Etat avec les habitants de Conakry ainsi que les entreprises publiques et privées, ce projet conjugue plusieurs inspirations qui concourent sans aucun doute, à l’adoption du nouvel adressage par tout type d’usager professionnel ou non.

Mesdames, Messieurs, en vous rassurant que vous trouverez toujours auprès du Gouvernement les soutiens nécessaires pour que cet objectif puisse être atteint, je déclare lancée les activités du projet pilote d’adressage de la ville de Conakry. Je vous remercie.’’

Après le discours du Ministre d’Etat, le Ministre du Budget, Monsieur Dioubaté Ismaël a tenu à féliciter les agents recenseurs pour leur mobilisation et leur participative effectives aux différentes formations organisées avant de donner quelques indications techniques à l’opération proprement dite.

‘’L’objectif visé par le Président de la République, le Pr Alpha CONDE, est de mettre notre pays aux normes standards en matière de l’immobilier, c’est à dire faire de la Guinée comme les autres pays en ayant une base données fiables pour l’immobilier guinéen. L’enjeux est de protéger les populations guinéenne. Avec la codification et des numéros attribués, tout citoyen guinéen peut avoir recours aux services de base notamment en termes de protection civile. Cela signifie qu’en ayant un code, vous avez un incendie chez vous, vous pouvez utiliser le numéro vert pour appeler et, vous serez repérés à la minute près. Vous avez des voleurs qui attaquent, vous avez un numéro vert, vous donnez votre code et vous   pouvez être repérés à la minute près. Vous voulez avoir des connections internets par fibre optique dont le projet est pratiquement fini, vous pouvez être connectés avec un numéro vert et que seul le code peut vous permettre de le faire. Donc le Président de la République en s’inscrivant dans l’amélioration des conditions de vie des populations, l’adressage est un autre actif que tout guinéen doit encourager. Nous considérons le recensement liée à l’adressage de la ville de Conakry comme un recensement citoyen, nous le considérons comme une innovation qui va permettre au Président de la République de réaliser toutes ses ambitions pour l’amélioration des conditions de vie des guinéens…’’

Après avoir expliqué théoriquement le projet d’adressage de la ville de Conakry dans les discours des différents intervenants, une concession voisine a fait l’objet d’une simulation. Pendant cette simulation, les agents recenseurs venus du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire et d’autres services de l’administration publique, ont entretenu le concessionnaire en lui expliquant les motifs de leur présence dans sa concession avant d’attribuer un code à son bâtiment.

Cellule de Communication du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.