Consortium SMB-Winning offre 4.063 sacs de riz, 3.471 bidons d’huile aux communautés de 174 villages de Boké 

Print Friendly, PDF & Email

Le consortium SMB-Winning poursuit ses œuvres de charité en faveur des communautés locales riveraines de son projet. En effet dans le cadre du respect de ses obligations sociétales, la Direction générale du Consortium SMB-Winning a procédé dans la matinée du jeudi, 9 janvier 2020, dans le district de Kaboyé, sous-préfecture de Tanènè dans la préfecture de Boké, à la distribution trimestrielle de la prime harmonieuse de développement.

Le don est composé de quatre mille soixante-trois (4.063) sacs de riz, trois mille quatre cents soixante-onze (3.471) bidons d’huile d’arachide aux habitants de 174 villages.

Pour le représentant des relations Communautaires, M. Nicolas, «La distribution de la prime dont- il s’agit, fait partie de nos obligations sociétales, améliorer la qualité de l’alimentation des communautés, renforcer la qualité avec les habitants des sites riverains.» Au nom de la SMB, M. Nicolas, a demandé aux communautés d’accepter qu’en lieu et place des denrées alimentaires, que le consortium réalise d’autres actions de développement dans les collectivités.  Comme pour dire “Au lieu de donner tous les jours du poisson à quelqu’un, il faut l’apprendre à pêcher “.

Prenant la parole à son tour, le responsable de l’équipe des inventaires du Consortium, Djiba Kéita a indiqué : « aider les riverains à entreprendre les activités génératrices de revenus, permettra également d’améliorer la production dans les Mines, d’éviter la ruine des familles après Mine, favoriser le développement des plaines agricoles, maraichage.»

Recevant sa prime, Amadou Conté, l’un des bénéficiaires, a invité la SMB à appuyer les groupements d’intérêts économique, les associations des jeunes et femmes pour contribuer de manière durable, au progrès des riverains des zones minières.

Pour d’autres bénéficiaires, «il faut trouver de l’emploi pour des jeunes, réaliser des puits améliorés, forages, bornes fontaines, protéger des digues et têtes de sources (rivières, marigots) entre autres.»

Après avoir écouté les communautés, Djiba Kéita a promis d’être leur porte-voix auprès de la SMB qui, selon lui, continuera à apporter des aides aux populations de ses zones d’opérations dans la préfecture de Boké.  Ceci est en droite ligne des engagements sociétales du Consortium.

Ce geste vient s’ajouter à la longue liste des actions du développement communautaire que le consortium ne cesse d’apporter aux riverains de son projet.

Mamadouba Camara, Boké

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.