Yomou : 6943 candidats passeront les examens nationaux

Exif_JPEG_420
Print Friendly, PDF & Email

Les cours s’intensifient dans toutes les écoles de la préfecture de Yomou à l’approche des examens nationaux. Les élèves et leurs professeurs multiplient les séances de révision pour bien préparer ces évaluations finales au niveau national.

La préfecture de Yomou compte 6943 candidats à tous les examens nationaux session 2020 avec comme clé de répartition : 4268 candidats à l’entrée en 7e année ; 2158 candidats au brevet d’études du 1er cycle et 517 candidats au baccalauréat unique.

Pour rappel, avec la grève du SLECG lancé le 9 janvier 2020 et l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président de la République qui a eu un impact négatif sur le système éducatif, les cours ont été arrêtés pour une période de 3 mois. Alors dans le souci d’achever les programmes pour la réussite de ces examens, les élèves et les professeurs ont décidé de se retrouver même les dimanches pour des cours, de 8h à 18h dans toutes les écoles de la préfecture.

Pour Solange Maomou candidate au brevet au Collège Privé Traoré, « Nous, les élèves, nous sommes prêts à continuer les cours même les dimanches pour achever nos programmes avant la tenue de ces examens puisque cela y va dans notre intérêt. Nous remercions sincèrement les professeurs qui se sont engagés pour nous accompagner durant toute l’année scolaire. Ici au Collège Privé, je pense que nous serons prêts à affronter ces examens avec courage et efficacité puisque nous sommes en train d’intensifier nos programmes. Nous n’avions pas observé la grève lancé le 9 janvier 2020 par Aboubacar Soumah et nos encadreurs nous ont accompagnés durant toute cette période d’état d’urgence sanitaire en organisant des séances de révision en groupe. Le collège était divisé en deux groupes de révision 9 personnes par groupe et aujourd’hui nous sommes presqu’à la fin de nos différents programmes ; nous sommes prêts et fin prêts à affronter le BEPC session 2020. »

Malgré que les professeurs et les encadreurs sont engagés pour la réussite de ces examens en instaurant les cours de dimanche et en acceptant de les tenir de 8h à 18h, force est de reconnaître que certains élèves refusent d’aller à l’école les dimanches et rester jusqu’à 18h.

Edyfanta Loua, correspondant à Yomou

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.