210 millions fg pour prévenir et lutter contre la délinquance et la criminalité dans les communes de Kaloum et Dixinn

Print Friendly, PDF & Email

partenaire

Dix associations de Kaloum et Dixinn ont reçu hier soir un chèque d’un montant total de 210 millions GNF des mains du Cecide, Coginta et ses partenaires pour prévenir et lutter contre la criminalité et la délinquance dans ces communes. C’était face aux médias à la maison de la presse au cours d’une cérémonie de remise solennelle.

D’entrée, Moussa Nimaga, représentant du Cecide a remercié le gouvernement américain à travers son ambassade en Guinée pour la mise en place d’un fonds dédié à la lutte contre la criminalité et la délinquance et a ensuite souligné l’importance de cette subvention et les objectifs du Cecide et de ces partenaires. « Cette subvention est très important pour nous car, rares sont les partenaires qui donnent l’occasion aux jeunes et aux femmes de prendre des initiatives locales pour combattre la criminalité et la délinquance alors que l’insécurité est un fait de société qui n’épargne personne. L’objectif du Cecide et ses partenaires est d’encourager les jeunes et les femmes à travailler avec les services de sécurité sur les initiatives qui luttent contre délinquance, l’insécurité et la criminalité sous toutes ses formes ». Et d’ajouter : « l’atteinte de ces objectifs permettra d’améliorer leur propre sécurité et rétablir la confiance entre les services de sécurité et les populations à la base ».
Le représentant du gouvernement américain a quant à lui précisé pourquoi le choix des deux communes et parlé des exigences de son gouvernement. « Pourquoi deux communes sur cinq ? Parce que le projet de police de proximité est un projet qui s’inscrit dans le cadre de partenariat entre l’Union européenne et le gouvernement des États-Unis qui appuient la Guinée pour mettre en place ce concept. Le gouvernement des États-Unis a pris deux communes et l’Union européenne en a pris les trois autres » « Nous sommes, poursuit-il, des partenaires exigeants. Ce sont des activités auxquelles nous sommes intéressés. Le programme d’appui du gouvernement américain auprès de la Guinée et ses activités sont financés par le contribuable américain. Nous devons obéir à de strictes lois pour faire le suivi financier de ces programmes ».
« C’est une action que nous saluons, cette police de proximité n’est rien d’autre que le fait de redorer la confiance entre la population et les services de sécurité. Nous saluons cette initiative pour amener d’autres acteurs de la société civile à participer effectivement à la contribution de plus de dynamisme aux dispositifs de sécurité. Nous sommes rassurés qu’au niveau des communes de Kaloum et Dixinn, grâce à votre implication directe que nous allons bénéficier de ce résultat : faire asseoir la paix et quiétude sociale dans ces deux communes et aux communes qui ont bénéficié de formation d’emboiter le pas. Nous sommes entièrement à la disposition des bénéficiaires pour qu’ensemble nous puissions asseoir une stratégie de travail à la satisfaction tant des citoyens, les services de sécurité et surtout ceux qui ont accepté de mettre leur fond à notre disposition pour asseoir la paix et la quiétude sociale à Conakry et en Guinée », a dit Aboubacar Kassé, représentant du directeur national de la police.
Le représentant des communes bénéficiaires a axé son intervention sur trois points. « Je remercie les partenaires financiers qui ont accepté de mettre à notre disposition leur fonds pour la formation des jeunes au niveau des deux communes, les représentants du Cecide et Coginta qui ont facilité cette formation. Aux associations bénéficiaires, nous vous demandons d’honorer la confiance faites en vous pour nous aider à sécuriser nos populations parce qu’aucun développement n’est possible dans un pays sans la paix et la sécurité. Nous tenons à rassurer la tenue des activités de ces associations bénéficiaires dans nos circonscriptions respectives », assure-t-il.
Et pour finir, le représentant des associations bénéficiaires a dans un premier temps exprimé sa joie et sa reconnaissance envers le donateur et ses partenaires et puis exhorté ses partenaires bénéficiaires de ” bien gérer ce fonds pour obtenir un très bon résultat ” et de dire finalement ” ce fonds est un complément nous permettant de jouer notre rôle prépondérante dans la société “.
Ce sont 4 associations de la commune de Kaloum et 6 de la commune de Dixinn qui ont bénéficié chacune de 21 millions de nos francs de la part du gouvernement américain et ses partenaires Cecide et Coginta entres autres pour prévenir et lutter contre la délinquance et la criminalité dans ces deux communes respectives.

Par Sadjo Bah 
+224625016669

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.