Connect with us

Politique

22 janvier 2007 : Il y a 13 ans, 317 Guinéens tués et plus de 2000 blessés selon la société civile

Published

on

Triste journée pour la Guinée. Il y a 13 ans, le régime du général Lansana Conté allait basculer. A l’appel des syndicalistes -à leur Hadja Rabiatou Sérah Diallo et Ibrahima Fofana-, des Guinéens sont sortis massivement dans tout le pays pour dire non au système de Lansana Conté. Tout le pays sombre d’un coup dans la violence d’un coup les symboles de l’Etat détruits, l’administration dézinguée. Le bilan est affreux : 317 Guinéens ont perdu la vie et plus de 2 mille blessés répertoriés selon la société civiles. Le régime de Lansana Conté recule d’un pas sous la pression de la communauté internationale qui dépêche des médiateurs conduits par l’ancien président nigérian Ibrahim Babangida. Le pouvoir d’alors, dos au mur, accepte la nomination d’un Premier ministre qui sera Lansana Kouyaté, ancien président de la commission de la Cedeao. Les pires exactions ont été recensées au pont 8 novembre de Kaloum, l’entrée principale du centre des affaires et administratif de la capitale. Et 13 ans après, la Guinée renoue avec la violence à l’appel du FNDC qui réclame le maintien de la Constitution de 2010.

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités