22 novembre 1970: « le président Alpha Condé m’a toujours dit qu’il n’a pas participé à cette agression » (Makanéra)

Print Friendly, PDF & Email


Se prononçant sur l’agression impérialo-portugaise de la République de Guinée en 1970, Alhoussein Makanéra Kaké, président du parti Front National pour le Développement (FND), dira que les Guinéens ont failli à leur mission. Pour lui, commémorer cette date revient à la commémorer en honneur à l’Afrique.

« Je le dis et je le répète, je signe et persiste que nous avons failli à notre mission, nous avons même trahi la révolution guinéenne a l’indépendance nationale et la plupart des États africains. Si aujourd’hui, le peuple de Guinée entière ne se lève pas pour commémorer l’agression du 22 novembre, je pense que c’est une faute grave parce qu’on ne le fait pas pour Sékou Touré, on ne le fait pas pour la Guinée seulement, mais on le fait pour toute l’Afrique. Parce que ce sont ceux qui voulaient maintenir les africains dans la domination et dans la colonisation qui ont cherché à attaquer le porte flambeau de cette décolonisation de l’Afrique qui était la Guinée à cette époque », a-t-il déclaré.
Puis répondant aux spéculations qui accusent le Professeur Alpha d’avoir participé à cette agression contre la Guinée, Makanéra Kaké nie toute implication de l’ex-président.

« Moi, le président Alpha m’a toujours dit qu’il n’a pas participé à cette agression. Ce qui est important aujourd’hui, c’est de faire en sorte qu’on puisse à travers les possibilités que nous disposons, rétablir la vérité. Je ne suis pas un juge pour déterminer et dire qui a participé ou qui n’a pas participé. Mais vous avez l’obligation de reconnaître que la Guinée a été agressée et que des guinéens avaient été complices et si certains avaient été condamnés, c’est sur raison qu’ils l’ont été. Je ne veux pas dire que tous ceux qui ont été condamnés étaient les comploteurs tout comme personne ne peut me convaincre que tous les condamnés aussi étaient innocents », a-t-il estimé 
Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.