247 000 dollars : George Weah mauvais payeur de la dette envers les médias libériens

Print Friendly, PDF & Email

Les institutions médiatiques du Liberia, dont certains des principaux journaux du pays, font à nouveau appel au gouvernement du président George Weah pour qu’il leur verse une somme estimée à 247 000 dollars qui leur est due pour la publicité dans leurs organes de presse.

Othello Garblah, président de l’Association des rédacteurs en chef du Liberia, affirme que les médias libériens dépendent fortement de la publicité du gouvernement et que le non-paiement de sa dette condamnerait à la faillite une industrie qui se voit déjà en difficulté.

  1. Garblah affirme que si l’Etat n’honore pas ses obligations, les institutions médiatiques sont incapables de payer leur personnel, leurs impôts et leur loyer. Une situation qui poussera les journalistes expérimentés à quitter la profession.

Le ministre de l’information, Eugene Nagbe, a déclaré à la VOA que le gouvernement du président Weah reconnait sa dette envers les organes de presse et qu’il les rembourserait d’ici la fin avril.

Une promesse qui ne satisfait pas M. Garblah, qui affirme que le gouvernement a déjà fait une déclaration similaire auparavant.

Source : VOA

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!