2è édition du « Digital-talk » d’Orange Guinée sous le thème ‘’le digital, un outil privilégié pour les causes sociales’’

Print Friendly, PDF & Email

La société de téléphonie mobile Orange Guinée a tenu ce samedi, 22 mai 2021 le second numéro de son initiative «Digital-talk». L’évènement qui a eu lieu au chapiteau du Jardin 2 octobre a réuni dans un panel quelques acteurs de l’écosystème digital en Guinée. Sous le thème cette année « le digital, un outil privilégié pour les causes sociales ». Les échanges ont porté autour de l’écosystème digital en Guinée et de la place du numérique comme outil de développement social et entrepreneurial.

A en croire Mohamed Lamine Keita, Chef de la Division Communication institutionnelle chez Orange Guinée, « Orange a très tôt compris que le digital est un outil social pour les causes privilégiées et a très tôt commencé à mettre en œuvre des activités en utilisant le digital. Je vais vous donner pour exemple les initiatives de la fondation Orange à travers maisons digitales qui permettent à des femmes analphabètes, des femmes qui aujourd’hui exercent des activités génératrices de revenus de pouvoir se familiariser aux outils du digital et de pouvoir améliorer leurs activités. Nous avons deux maisons digitales, une maison digitale à Coyah et une autre à Hamdallaye et nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Madame Hann qui cordonne avec la fondation ces maisons digitales. Au-delà des maisons digitales, nous avons ce qu’on a appelé les écoles numériques. Il y en a une centaine aujourd’hui en Guinée. Des école à travers le pays qui sont dotées de tablettes avec accès libre sans avoir besoin d’internet, avec des serveurs dans lesquels il y a des programmes éducatifs pour le primaire qui permettent à ces enfants à l’instar de tous les autres enfants du monde d’accéder à des connaissances à l’infini. Aussi nous avons eu plusieurs initiatives de mobilisation de fonds pendant cette période de Coronavirus grâce à orange money et accompagner les populations les plus vulnérables », a-t-il entamé.

Dan la lutte contre le Coronavirus, le digital s’est révélé être un outil social très important tant bien au niveau de l’information que de la sensibilisation.

Mamoudou Diallo, Tech Entrepreneur et engagé social, a expliqué d’où lui était venu l’idée de mettre en place « Kisal ». Une appli mobile signifiant « survivre » en poulard qui a été mise en place en 2020 pour participer activement à la sensibilisation pendant la crise Covid19

« Tout un parti d’un tweet qui disait que dans les autres pays les développeurs, les journalistes, les médecins se sont réunis pour mettre des solutions en place mais qu’en Guinée il n’y a rien encore qui se passe. Moi j’ai vu ça (le tweet) vers 20 heures, je n’ai même pas réagi, j’ai dit okay, comme il se dit ça, sûrement il y a quelque chose à faire. Donc moi je suis lancé un défi personnel de développer une application en 24 heures. Et Dieu merci j’ai tenu le défi, j’ai lancé l’application en 24 heures », explique-t-il.

Egalement panéliste à cet évènement, Kadiatou konaté du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée a fait part de l’importance du digital pour son club.

« Nous au sein du club le digital nous a beaucoup aidé. Je me rappelle qu’en 2016, la première activité à succès qu’a organisé le club des jeunes filles leaders de Guinée c’est à travers le digital. En moins d’une semaine de communication on a eu plus de 300 participants à l’activité. C’est l’une des premières activités que le club a organisé et à travers la force du digital on a su emmener plusieurs personnes à s’intéresser à ce qu’on faisait. Et au-delà la communication à travers le digital nous a permis d’atteindre un certain nombre de personnes, d’internautes, qui suivent et savent ce qu’on fait », dira-t-elle.

L’évènement a pris fin par une courte formation sur l’utilisation du digital dans le cadre des luttes sociales de Fatou Thithi Camara, formatrice certifiée et initiatrice de la campagne digitale #CoronaNtondi.

Maciré Camara

+224 628 112 098

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.