2è édition du Digital Young Women Guinea : 300 jeunes filles dont 250 formées par le programme INTEGRA dans le digital

Print Friendly, PDF & Email

Une cérémonie de remise d’attestations à 300 jeunes filles a eu lieu le vendredi 6 mars dernier, à l’université française de Guinée à Conakry. Organisée par les New Change Makers, cette initiative a permis de former ces jeunes filles dans le cadre du programme Digital Young Women Guinea (DYWG) dans sa 2ème  édition.

L’objectif du programme est de pousser les jeunes filles à innover dans le domaine du digital devenu aujourd’hui incontournable pour sensibiliser, véhiculer des messages et créer des emplois. Pendant 4 mois, 300 jeunes étudiantes de plusieurs universités de la capitale ont été formées dans les domaines de Microsoft office, word press, infographie, leadership féminin et entreprenariat.

Aissatou Baldé, Directrice Générale du projet DYWG estime que les jeunes filles devraient utiliser le digital pour se créer de l’emploi.

« Aujourd’hui, toutes les entreprises qu’elles soient moyennes, petites ou grandes ont besoin de faire du marketing digital. Donc, nous, on se dit que c’est maintenant qu’on doit former les jeunes filles pour qu’elles commencent à s’investir déjà dans le digital pour qu’à la longue elle puissent créer leurs entreprises et que ce soit beaucoup plus facile pour elles d’acquérir des clients et surtout de pouvoir propulser l’entreprise », dira-t-elle.

Partenaire de l’évènement, le Centre  du Commerce International à travers programme INTEGRA a décidé d’appuyer le volet de formation en Microsoft office de 250 jeunes filles parmi les 300 formées.

Selon Mme Dieneba Kéita, coordinatrice nationale du programme INTEGRA, le digital est très important aujourd’hui dans la transformation économique des différents pays.

« On estime que le digital est un pourvoyeur d’emploi soit dans l’autonomisation des jeunes à travers l’auto-emploi, soit à travers l’entreprenariat. Le digital donne l’opportunité à ces filles aujourd’hui d’avoir des opportunités d’emploi. Donc pour nous il était très important de pouvoir nous impliquer avec ce programme pour accompagner ces jeunes porteurs de projets et accompagner ces jeunes filles qu’on estime à travers cette formation pourront obtenir de l’emploi direct. En tant que programme INTEGRA au niveau des TIC nous envisageons d’avoir des métiers dans le digital. Ces filles qui ont appris aujourd’hui à utiliser Microsoft office, on va les suivre et leur donner des opportunités d’emploi à travers des entreprises qui sont en partenariat avec nous, on va appuyer celles qui veulent ouvrir leurs petites entreprises à travers des prestations de service et on va appuyer aussi celles qui veulent accentuer leur formation », assure-t-elle.

Etudiante en licence 3, la jeune Hadiatou Diallo est l’une des bénéficiaires au compte de la formation en Microsoft office. « Etre là, c’est un honneur pour moi et une véritable chance que j’ai eu parce qu’il y a tant de jeunes filles e  Guinée mais qui ne sont pas là (…) J’ai tant de projets mais le premier c’est faire mon master en audit et faire une expertise comptable et ensuite ouvrir mon propre cabinet en audit. Et au-delà de ça j’aimerais créer des ONG pour venir en aide aux orphelins sans les quartiers qui sont transformés en esclaves, en domestiques de maison à bas âge et qui n’ont pas pu bénéficier de l’école »,  a affirmé jeune fille.

Au terme de la cérémonie, le centre du commerce International s’est vu récompensé par deux satisfécits.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.