Connect with us

Culture

2è édition du Sékou Touré Day : Salif Keita, Kadé Diawara et feu Sory Kandia distingués

Published

on

Le mouvement Sékoutouréisme a célébré ce jeudi, 9 janvier dans un complexe hôtelier de Conakry la 2ème édition de son initiative ‘’Sékou Touré Days’’. Une journée qui marque la naissance du premier président guinéen Ahmed Sékou Touré à Faranah en 1922.

Avec pour thème cette année Sékou Touré et la culture, le but de cette initiative est de parler de l’homme et de ses actes. La cérémonie a connu la présence de plusieurs personnalités qui n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du défunt président.

Le considérant comme une référence à travers le monde, Elhadj Biro Kanté a parlé du courage de l’homme.

« Nous avons semé le champ de la culture car la culture c’est d’abord le courage. Le président Sékou Touré a dit que nous voulons former l’homme nouveau d’abord au lieu de construire de belles maisons, des hôtels. L’homme nouveau est là aujourd’hui dans cette salle et c’est vous », s’est-il adressé à la jeunesse.

Présente à cette cérémonie de célébration, Aminata Touré, fille du feu président Ahmed Sékou Touré, a félicité et encouragé les jeunes du mouvement Sékoutoureisme pour leur initiative.

« Comme vous le savez, le président Ahmed Sékou Touré avait placé toute sa confiance en la jeunesse guinéenne et vous vous souviendrez que le jour même où il a fait sa crise à laquelle il a déclaré haut et fort au revoir les enfants, je vous confie la Guinée, c’était à 5 heures de sa cris, donc que ces jeunes de Guinée se réveillent aujourd’hui et que ces jeunes commémorent le président Ahmed Sékou Touré et ses compagnons,  nous disons merci à Dieu. Nous remercions le Tout Puissant Allah d’avoir assisté à ce jour, et nous félicitons ces jeunes, nous les encourageons et nous leur disons qu’ils sont sur le chemin de la vérité et qu’ils ne doivent jamais baisser les bras parce que la Guinée leur appartient. L’histoire retient les faits réels et donc comme j’aime toujours à le dire, l’histoire de la Guinée doit quitter les rues pour se transporter sur les places publiques et qu’on en discute pour que les historiens écrivent l’histoire vraie de la Guinée », a estimé la mairesse de Kaloum.

A l’occasion de cette 2ème édition de l’initiative Ahmed Sékou Touré Day, des prix intitulés Ahmed Sékou Touré pour le patriotisme ont été décernés à trois icônes de la musique pour leurs œuvres, leur courage, leurs engagements et leur amour pour la Guinée.

Les bénéficiaires de ce prix sont le Malien Salif Kéita, Hadja Kadé Diawara et le feu Sory Kandia Kouyaté. Touché par cette reconnaissance à l’endroit de son feu père, Kabinet Kouyaté a appelé à l’accompagnement de cette initiative.

« Ce prix est venu à l’endroit de notre feu père Sory Kandia Kouyaté. La famille nous a délégué moi et mon jeune-frère pour venir recevoir ce prix qui nous va droit au cœur. Nous sommes vraiment touchés et émus de recevoir ce prix de la part de ces jeunes qui sont à l’origine de cette initiative ”Sékou Touré Day”. Vraiment c’est une initiative à accompagner et à soutenir pour ne pas qu’on perde notre identité remarquable qui est la culture qui est au cœur du développement de la Guinée. Ce prix n’est pas seulement pour Sory Kandia mais pour tous les artistes guinéens », a-t-il dit.

Maciré Camara

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités